Pour le transfer.

Transfert de la route vers le rail.

Le transfert du trafic marchandises transalpin de la route vers le rail est l’un des principaux objectifs de la politique suisse des transports. Le peuple a réaffirmé son soutien à cet objectif afin de protéger la région des Alpes.

La nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) sur l’axe du Lötschberg et du St-Gothard se trouve en plein cœur du corridor de fret ferroviaire européen reliant Rotterdam à Gênes. Elle constitue ainsi le fondement de la politique suisse de transfert.

La mise en service des tunnels de base du St-Gothard et du Ceneri (fin 2016 et fin 2020) permettra d’ouvrir une ligne de plaine continue entre Bâle et le Tessin. La faible déclivité permettra de renforcer l'efficacité et caractère respectueux de l'environnement du trafic marchandises: Les marchandises seront en effet acheminées plus rapidement et le nombre de locomotives sera réduit.

Cependant, ces améliorations ne seront pas suffisantes pour réaliser l’objectif de transfert à long terme. Afin de renforcer le report modal du trafic merchandises transalpin de la route vers le rail en permettant le transport des semi-remorques dont la hauteur aux angles atteint 4 m, les CFF aménageront le tronçon du St-Gothard, allant de Bâle au Tessin, d'ici à 2020, sur mandat de la Conféderation. Tandis que l’axe du Lötschberg-Simplon dispose déjà de ce profil, l’axe du St-Gothard ne peut accueillir que des semi-remorques et des conteneurs d’une hauteur aux angles de 3,84 m. Les tunnels de base du St-Gothard et du Ceneri présentent certes une hauteur aux angles de 4 m, mais pas leurs lignes d’accès au nord et au sud.

La réalisation d’un corridor 4 m sur tout l’axe du St-Gothard favorisera donc le transfert du fret ferroviaire de la route vers le rail à partir de 2020 et renforcera le report modal exigé par le peuple. Le Conseil fédéral espère ainsi tripler l’effet de transfert vers les deux axes de la NLFA (Lötschberg et St-Gothard) et éviter non pas 80 000, mais 240 000 trajets transalpins de poids lourds à partir de 2030.

La réalisation d’un corridor 4 m sur l’axe du St-Gothard renforcera la compétitivité du rail et apportera une contribution notable à la protection des Alpes.

Message du Conseil fédéral relatif au corridor 4 mOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Contenu complémentaire

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité