Gare souterraine de Lucerne.

La gare de Lucerne est l’une des plus fréquentées de Suisse. Ses accès sont actuellement saturés. Ses capacités ont certes été renforcées au cours des dernières décennies, mais il est devenu impossible de procéder uniquement à de nouvelles optimisations.

Pour les CFF, pour le canton et la ville de Lucerne, une gare souterraine avec accès direct depuis Ebikon représente la meilleure variante d’extension pour remédier aux futurs goulets d’engorgement de l’accès à la gare Le nouveau tracé direct depuis Ebikon permet d’éliminer les goulets du Rotsee, du tunnel du Gütsch, des voies et des quais, et de créer de nouvelles capacités pour les lignes ferroviaires nationales. Dans une phase ultérieure, la gare souterraine pourra s’étendre jusqu’à devenir une gare de passage, grâce à un raccordement dans le secteur de Heimbach. Selon les premières estimations générales, les coûts devraient s’élever à près de 2 milliards de francs. L’élaboration de l’avant-projet par les CFF s’est terminée en mai 2013.

La Confédération, les cantons et les CFF devront trouver une clé de financement spécifique pour la réalisation de cette gare souterraine, qui se trouve en concurrence avec d’autres projets de développement en Suisse.

Dans le cadre des projets FAIF/PRODES, la Commission des transports du Conseil des États requiert un crédit d’engagement de CHF 6,4 milliards. Des projets de développement des capacités entre Aarau et Zurich, Zurich et Winterthour, Thalwil et Zoug (Zimmerberg) et Zoug et Lucerne (gare souterraine) interviendront dans ce cadre.

Contenu complémentaire

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité