BIM@CFF.

Dans le cadre de BIM, toutes les données des installations d’Infrastructure et d’Immobilier sont informatisées, interconnectées et représentées sous la forme d’un modèle virtuel. Les informations générées tout au long du cycle de vie des installations viennent ensuite alimenter ce modèle pour en faire en quelque sorte une copie numérique de l’infrastructure ferroviaire ou d’une gare. 

Toutes les informations concernant les parties d’installation peuvent y être consultées en un seul clic. Il est aussi possible d’y planifier, d’y construire, d’y gérer et d’entretenir de nouvelles installations avec efficacité. L’échange d’informations à l’intérieur de l’entreprise et avec nos partenaires s’en trouvera notablement simplifié et standardisé. 

Exemple avec et sans BIM.

Par exemple, l’Office fédéral des transports reçoit aujourd’hui, pour la procédure d’approbation des plans d’un projet de construction (PAP), des cartons entiers de plans imprimés et d’autres documents. À l’avenir, ces données seront mises à disposition sous forme numérique et pourront être consultées par plusieurs groupes d’intérêt.