Les coopérations renforcent les transports publics en Suisse.

Par leur coopération, les entreprises de transport posent les bases du succès du développement des transports publics. Ensemble, elles contribuent de façon essentielle à la qualité de vie en Suisse, à la compétitivité du pays et à la mobilité douce. 

Un voyage, un billet; AG et demi-tarif, horaire cadencé: les transports publics suisses sont une réussite. Chaque jour, ils acheminent plus de 6,5 millions de pendulaires, de promeneurs et de touristes à destination, et la tendance est à la hausse. 

Le secret de cette offre unique qui relie la Suisse et ses régions réside dans les coopérations entre entreprises de transport suisses, qui fonctionnent depuis des décennies. Leur objectif est de poursuivre le développement des transports publics. Les CFF vont donc continuer de s’investir dans ces coopérations qui font le succès du modèle des transports publics suisses.

Pour les voyageurs et les pouvoirs publics.

Les transports publics suisses doivent composer avec l’évolution des besoins de la clientèle, proposer de nouvelles formes de mobilité et améliorer les taux d’occupation aux heures creuses. Quels défis pour l’avenir! Il leur faut ainsi poursuivre leur étroite collaboration tout en réinventant les formes de coopération, dans l’intérêt des voyageurs, mais aussi de la Confédération et des cantons.

Les coopérations, une promesse d’avenir.

  • Voyageurs et commanditaires bénéficient d’une offre de qualité, concertée nationalement pour répondre à des besoins régionaux.
  • Les entreprises de transport joignent leurs compétences, font des économies d’échelle et profitent des compétences système des CFF.
  • Les débats d’idées sont toujours bienvenus.
  • La stabilité des conditions-cadres sécurise la planification et protège les investissements pour la Confédération, les cantons et les exploitants.
  • Tous les bénéfices du TGL sont réinjectés dans le système.

Contenu complémentaire