Aménagements anticipés.

La gare de Genève, qui aujourd’hui présente des signes de saturation sévères, doit harmoniser trois systèmes ferroviaires: suisse, français et RER franco-valdo-genevois.

La gare dispose aujourd’hui de sept voies à quai transitantes (cinq pour le trafic suisse RER/Grandes Lignes et deux pour le trafic français), ainsi qu’une voie en cul-de-sac pour le trafic RER Genève - La Plaine. Dès la mise en service du Léman Express, tout développement de l’offre des Grandes Lignes nationale, internationales et RER sera impossible, ce qui nécessite le développement à long-terme du nœud de Genève.

Afin de pouvoir construire le projet d’extension de la gare de Genève Cornavin, trois aménagements anticipés sont nécessaires.

Contenu complémentaire