Alimentation électrique de Genève: construction d'une sous-station et de deux convertisseurs de fréquence.

Renforcer l’alimentation électrique à Genève.

La région genevoise présente un défi particulier pour l’alimentation en courant de traction des trains, notamment en raison de l'éloignement des installations de production. Aujourd’hui, le réseau ferroviaire genevois est alimenté par une seule sous-station, située à Genève-Tuileries.

Les CFF planifient donc de renforcer l’alimentation électrique dans la perspective de l’accroissement du trafic prévu (Léman Express, programme Léman 2030) à moyen et long termes sur les voies ferroviaires.

Cela permettra d’assurer non seulement une meilleure robustesse de l'approvisionnement, mais aussi plus de souplesse pour les travaux d'extension et d'entretien.

Trois projets clés.

Le multi-projet, d'un budget global de plus de 100 millions de francs s'articule autour de 3 projets principaux:

Projet 2: d'une sous-station et de deux convertisseurs de fréquence.

Objectif: accroître la production locale d’énergie avec notamment la construction de deux nouveaux convertisseurs de fréquence et d'une nouvelle sous-station à Foretaille, près de l'aéroport international. Ces installations permettent de convertir le courant électrique « domestique » en courant de traction et servent de points d'alimentation pour les nouvelles lignes 15 kilovolts.

Contenu complémentaire

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité