Technique de mesure et de diagnostic.

L’augmentation croissante du trafic pose des exigences élevées au réseau ferroviaire. En procédant à des contrôles systématiques, Technique de mesure et de diagnostic assure le parfait fonctionnement de l’infrastructure ferroviaire.

Surveillance du réseau ferroviaire.

Les quelque 20 collaborateurs de Technique de mesure et de diagnostic des CFF surveillent et côntrôlent l’infrastructure ferroviaire en Suisse. Ils réalisent aussi des mesures spéciales de l’infrastructure, du matériel roulant ainsi que des interfaces entre l’infrastructure et le matériel roulant. Plus de 3000 kilomètres de réseau ferroviaire sont périodiquement examinés en détail.

Véhicule de diagnostic.

Aujourd’hui, le département chargé de la technique de mesure dispose de véhicules de mesure supplémentaires. Le meilleur exemple en est la voiture de diagnostic. En service pratiquement 24 heures sur 24, elle relève une multitude de mesures sur le réseau ferroviaire entier, qu’il incombe ensuite aux collaborateurs de Technique de mesure et de diagnostic d’évaluer et de décider de leur utilisation.

Drones.

Ces appareils volants polyvalents sont de plus en plus utilisés aux CFF, dans les domaines les plus variés. Ils sont engagés p. ex. pour l’inspection d’installations ou de terrains, pour l’évaluation d’événements (obtention d’images) ou encore pour la documentation de projets de construction. Mais les drones évoluant dans le périmètre d’installations ferroviaires peuvent constituer aussi un danger. Les CFF ont donc défini des règles contraignantes tant pour leurs propres dronistes que pour ceux de leurs prestataires contractuels.

  • Les drones doivent respecter une distance minimale de cinq mètres par rapport aux installations ferroviaires, aux bâtiments, aux lignes électriques et aux installations d’infrastructure.
  • Les vols de drones au-dessus de trains en circulation sont à éviter.
  • Traverser des voies – ne serait-ce que pour récupérer un drone après son atterrissage – constitue un danger de mort et est strictement interdit.

Si, en dépit de toutes ces mesures de précaution, des drones étaient impliqués dans des incidents dangereux voire des accidents, veuillez composer immédiatement le numéro d’urgence de la police (117).

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à contacter le Centre de Compétences Drones à l’adresse drohnen@sbb.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

 

Contenu complémentaire