Billets dégriffés.

Les CFF proposent depuis 2009 des billets de train à prix réduits. 

Ces billets dégriffés sont disponibles en ligne sur www.cff.ch et sur le smartphone (appli Mobile CFF). Ils sont nominatifs et offrent des rabais jusqu’à 70% par rapport au tarif normal (plein tarif et demi-tarif). 

Contrairement aux billets ordinaires, les billets dégriffés ne sont valables que sur les trains et les heures sélectionnés. On peut acheter ces billets jusqu’à une heure avant le départ, et la vente commence 60 jours avant le départ. Plus l’achat est anticipé, plus le rabais est élevé. 

Des avantages pour les clients.

Pour les CFF, les billets dégriffés permettent d’offrir leurs services à une clientèle qui sans cela n’aurait pas réalisé le voyage, ou du moins pas en train. Ainsi, un tiers des clients des billets dégriffés n’ont effectué le voyage que parce qu’un rabais était disponible. 

Les billets dégriffés permettent également de reporter une partie des clients sur des heures moins fréquentées. Un acheteur de billets dégriffés sur quatre a modifié son heure de départ initiale pour bénéficier du prix réduit. Pour les CFF, cela permet de décharger les trains des heures de pointe et d’y offrir plus de places assises. 

Entre les grandes villes, comme Genève–Lausanne ou Berne–Zurich, les billets dégriffés permettent aussi d’attirer des clients sur les lignes Interregio, plus lentes, et de décharger les liaisons Intercity plus rapides mais aussi plus chargées.

Calcul du rabais.

Sur les trains CFF, les rabais et les contingents de billets dégriffés dépendent principalement du taux d’occupation prévu ainsi que du moment où l’achat est effectué.

Le tableau ci-dessous illustre le calcul d’un billet dégriffé sur le tronçon Fribourg – Pully.

Après leur lancement en 2009, c’est surtout dans les cinq dernières années que les billets dégriffés ont véritablement connu un succès auprès de la clientèle. De 1.6 mio. de billets vendus en 2015, les ventes ont culminé à 8.8 mio. de billets en 2019. 

La ligne où le plus de billets dégriffés sont vendus est Lausanne – Genève – Genève-Aéroport : env. 300’000 billets vendus en 2019. Elle est suivie de Bâle – Zurich (env. 185’000) et Berne – Zurich (env. 110’000). 

L’année 2020 avait bien débuté jusqu’en mars. La pandémie a en revanche obligé les CFF à revoir leurs plans. Les billets dégriffés ont notamment été retirés de la vente de mars à juin 2020. Réintroduits depuis lors, ils restent un pilier fondamental de l’assortiment. En 2020, les CFF ont malgré tout pu en vendre plus de 3.2 millions d’unités. Dès que la situation générale le permettra, les CFF prévoient d’augmenter graduellement l’offre.