Ponctualité des voyageurs.

La ponctualité des voyageurs compte parmi les trois objectifs prioritaires du groupe CFF et s’avère synonyme de qualité pour sa clientèle.

Qu’est-ce que la ponctualité des voyageurs et comment est-elle calculée?

La ponctualité des voyageurs désigne la proportion de voyageurs arrivant à l’heure à destination. On considère qu’un voyageur est à l’heure lorsqu’il arrive à la gare de destination avec moins de trois minutes de retard et que toutes les correspondances ont été assurées.

Les chiffres actuels sont publiés tous les mois.

Qu'entend-on par «ponctualité des correspondances» et «correspondances assurées»? Comment ces indicateurs sont-ils calculés?

Le respect des correspondances revêt une importance capitale pour notre clientèle. Les voyageurs dont les correspondances n’ont pas été assurées sont pris en compte dans le calcul de la ponctualité des voyageurs. La ponctualité des correspondances est mesurée à l’aide d’un indicateur basé sur la proportion des voyageurs dont la correspondance a été assurée. On considère qu’une correspondance est garantie lorsque le temps de changement prévu entre deux trains est respecté. Peu importe la direction dans laquelle circulent les trains d’arrivée et de départ. Les trains pour lesquels le temps de correspondance dépasse 30 minutes ne sont plus considérés comme des correspondances.

Des comparaisons sont-elles établies avec des entreprises de chemin de fer étrangères?

Oui. En comparaison avec leurs homologues allemands et autrichiens, les CFF enregistrent depuis des années les meilleurs résultats en termes de ponctualité.

À combien s’élevait le taux de ponctualité des CFF en 2015?

En 2015, 87,8% de nos voyageurs sont arrivés à destination à l’heure, soit une augmentation de 0,1% par rapport à l’exercice précédent (87,7%). Cette légère hausse est le résultat de l’optimisation de la planification et de l’exécution des travaux de construction et d’entretien sur le réseau des CFF. La ponctualité des trains de CFF Cargo a diminué de 0,6% par rapport à l’exercice précédent et s’établit à 75,3% (2014: 75,9%).

Contenu complémentaire