Rapport de gestion et de développement durable 2017 des CFF.

En 2017, les CFF affichent des résultats positifs et maintiennent globalement leur cap malgré le recul du trafic marchandises. 

En trafic voyageurs et chez CFF Immobilier, la satisfaction de la clientèle s’inscrit en nette progression. Elle est en revanche en baisse chez CFF Cargo. 89,0% des voyageurs sont arrivés à l’heure à destination grâce aux CFF, ce qui représente une hausse de 0,2 point de pour-cent par rapport à 2016, la plus haute valeur depuis six ans.

Les CFF ont de nouveau acheminé davantage de voyageurs que l’année précédente, à savoir 1,26 million de personnes par jour (+ 0,6%). En 2017, le nombre de clients réguliers est lui aussi en progression: quelque 480 000 clients possèdent ainsi un abonnement général (+1,7%), et 2,5 millions de personnes sont titulaires d’un abonnement demi-tarif (+5,7%). L’essor des billets numériques se confirme: les ventes via Mobile CFF représentent 26,0% du nombre total de billets vendus, soit une hausse de 6,6 points de pour-cent.

Le résultat du groupe a augmenté de 18 millions de francs pour s’établir à 399 millions de francs grâce à une plus forte productivité, à l’amélioration du résultat de Voyageurs, d’Immobilier et d’Infrastructure, ainsi qu’au programme d’efficacité RailFit20/30.

SBB Cargo International a quant à elle pu améliorer son résultat, et ce malgré l’interruption de la ligne près de Rastatt (D) pendant sept semaines. En revanche, le trafic par wagons complets systématique de CFF Cargo s’inscrit en léger recul de 0,8%, tandis que le trafic par wagons complets isolés, caractérisé par l’acheminement de volumes de marchandises fragmentés et irréguliers, accuse une baisse importante, de l’ordre de 14,5%. CFF Cargo ont enregistré des pertes annuelles nettes de 239 millions de francs (exercice précédent: bénéfice de 1 million de francs).