Rail 2000: «Les perturbations font partie du quotidien du rail».

Jusqu'à présent, le nouvel horaire de Rail 2000 a fait ses preuves, également lors de sa deuxième journée. Il s'est aussi avéré stable. Ce matin à 10h45, le trafic sur la ligne nouvelle a été perturbé par une panne d'ordinateur comman-dant les installations de sécurité. L'ordinateur était de nouveau en service après 20 minutes. Pas de quoi s'alarmer : « De telles perturbations font partie du quotidien du rail », a expliqué Christoph Rudin, chef de la Conduite de l'exploitation des CFF.

Des centaines de milliers de navetteuses et navetteurs ont emprunté ce matin les transports publics pour se rendre à leur travail – pour la première fois avec le nouvel horaire de Rail 2000. Le nouvel horaire répond également aux besoins des navet-teurs : « Je suis satisfait. Tout a fonctionné normalement » a déclaré Christoph Rudin, chef de la Conduite de l'exploitation des CFF. Il est vrai qu'il y a eu aussi quelques perturbations lundi matin sur le réseau CFF, « mais cela fait partie de la normalité », a ajouté Monsieur Rudin.

La panne d'ordinateur, qui s'est produite à 10h45 au dispositif de sécurité de Wanz-wil, sur la ligne nouvelle Mattstetten–Rothrist, n'a pas alarmé Christoph Rudin : « Il est évident que nous ne souhaitions pas enregistrer une telle panne sur la ligne nouvelle au deuxième jour d'exploitation. » D'autre part, elle a procuré la possibilité de tester les processus de résolution des problèmes, a précisé Christoph Rudin en complétant : « Et ils ont fait leurs preuves ».

Vingt minutes après le début de la panne, l'ordinateur était de nouveau en fonction. Suite à cette panne, les signaux de la ligne nouvelle se sont mis sur « arrêt ». Les sept trains qui se trouvaient alors sur les 45 kilomètres de la ligne nouvelle ont dû s'arrêter. Ils ont repris leur marche avec un retard de maximum 25 minutes. De plus, et toujours à la suite de cette panne, six autres trains ont été détournés par la ligne passant à Burgdorf. Ils ont subi un retard de dix minutes.

Cette panne mise à part, divers dérangements techniques et des problèmes aux véhicules moteurs ont eu lieu en cours de journée, provoquant quelques perturbations. Les ruptures de correspondances ont été peu nombreuses. Ce genre d'événements s'inscrit, tant du point de vue quantitatif que qualitatif, dans le cadre d'une journée ordinaire aux CFF. « Le deuxième jour du nouvel horaire s'est révélé satisfaisant. Il a également fait ses preuves avec le trafic des navetteurs », a déclaré Christoph Rudin.

Ce matin, le trafic marchandises suisse s'est aussi déroulé selon le nouvel horaire et sans problème notoire. A partir de ce soir, le trafic marchandises international entre en scène à son tour. « Je suis impatient d'observer la troisième preuve de stabilité de l'horaire de Rail 2000 », a conclu Monsieur Rudin.

Contenu complémentaire