De nouvelles traverses diminuent les nuisances sur le tronçon Loèche–Salquenen.

Un nouveau type de traverses de chemin de fer doit diminuer les sons solidiens. Un essai sera réalisé sur le tronçon entre Loèche et Salquenen.

Les CFF prennent les préoccupations des riverains au sérieux et sont à la recherche de solutions en vue de réduire les émissions de sons solidiens. Dans le sens d'un essai, les traverses actuelles des deux voies seront remplacées au printemps 2006. Des traverses d'un nouveau type seront posées sur une longueur de 90 mètres dans le périmètre du portail, côté Loèche du tunnel. Les nouvelles traverses contiennent un matériau absorbant à même de réduire les émissions de sons solidiens. Les coûts pour cet essai dans ce tunnel d'une longueur de 1365 mètres, se montent à environ 500'000.– francs. En cas de succès de cet essai, d'autres tronçons en Suisse pourraient également être équipés de ce type de traverses.

Le tronçon Loèche-Salquenen a été choisi pour les raisons techniques suivantes:

  • les trains y circulent à une vitesse atteignant 160 km/h;
  • des trains voyageurs et marchandises empruntent ce tronçon;
  • de nombreux résultats de mesures sont déjà disponibles. Les mesures enregistrées lors des essais permettront une appréciation de l'efficacité des nouvelles traverses.

Les CFF espèrent par cet essai contribuer à l'amélioration de la qualité de l'habitat des immeubles situés au-dessus du portail du tunnel.

Les examens portant sur les valeurs limites des sons solidiens, actuellement réalisés par le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC), se poursuivent indépendamment des mesures d'essai annoncées.

Contenu complémentaire