Les grands frères arrivent à Genève.

L'expérience des grands frères se poursuit: depuis le 1er décembre, des chômeurs du Canton de Genève, spécialement formés à des tâches de médiation, ont rejoint l'équipe des grands frères pour aider à prévenir le vandalisme et les incivilités dans les trains régionaux. Cette action est le fruit de la collaboration entre les CFF et l'Office cantonal de l'emploi genevois.

Depuis le 1er décembre 2005, 12 nouveaux grands frères et deux grandes soeurs genevois viennent renforcer les rangs des grands frères professionnels, actifs en Suisse romande depuis décembre 2003.

Dans le cadre d'une collaboration avec l'Office cantonal de l'emploi de Genève, les grands frères sont recrutés par le biais des Offices régionaux de placements (ORP). Leur tâche est essentiellement basée sur la présence et la visibilité dans les trains régionaux. L'objectif est de désamorcer les situations conflictuelles, de sensibiliser la clientèle, en particulier les jeunes, à un comportement responsable dans les trains ou de donner des renseignements simples aux voyageurs.

Les tournées se font en équipe entre 6h00 et 23h00. Le rayon d'activité s'étend des lignes régionales au départ de Genève.

L'engagement de chômeurs, pour une période de six mois, leur permet de s'intégrer à un environnement de travail, tout en acquérant une formation supplémentaire. Celle-ci est dispensée par Mehdi Messadi, coach des grands frères, et des spécialistes en modération. Elle est financée par les CFF. Après les essais concluants effectués dans les cantons de Vaud et Glaris, les CFF ont pour objectif d'étendre cette collaboration à d'autres cantons. Aujourd'hui, des grands frères sont en activité dans les trains des cantons de Genève, Lucerne, St-Gall et Glaris.

Le programme «grands frères» complète la stratégie de sécurité initiée par les CFF, dans le cadre du programme RailFair, pour plus de fair play sur le rail.

Contenu complémentaire