Les CFF veulent moderniser la gare de Bienne.

Dès 2007, les CFF veulent procéder à une modernisation approfondie de la gare de Bienne. Suite à une mise au concours, ils viennent de porter leur choix sur le projet gagnant. Ainsi, un premier pas a été franchi afin que les CFF puissent investir quelque 18 millions de francs dans la modernisation des services à la clientèle de la gare de Bienne.

La gare de Bienne fait partie des dix plus grandes gares de Suisse. Elle constitue en outre la plaque tournante la plus importante des transports publics dans le Seeland bernois. Le bâtiment, qui date de 1923, constitue un point fort architectural situé idéalement dans le centre-ville. Aujourd'hui, les CFF désirent faire d'une pierre deux coups: procéder à l'assainissement partiel de la gare tout en répondant aux besoins des voyageurs.

A Bienne, le but est de créer un centre de services à la clientèle attractif et complet qui offre à cette dernière la possibilité de se procurer tout l'éventail de l'offre des CFF et de faire des achats dans un seul et même endroit. En outre, les CFF veulent conserver le bâtiment qui présente une grande valeur historique.

En octobre 2004, les CFF ont donc mis au concours la rénovation de la gare. Après une première sélection, cinq équipes ont été choisies pour travailler sur un projet d'assainissement du bâtiment. Début mai 2005, les équipes ont présenté leurs projets. Après évaluation, les CFF ont retenu celui du bureau Atelier 5 de Berne.

Le projet retenu complète bien la planification de la nouvelle place de la gare décidée par la Ville de Bienne. Ainsi, le bâtiment principal constituera le cœur de la place et revalorisera les entrées latérales. Le passage entre les quais et le bâtiment principal sera affecté aux commerces.

Un nouvel escalier roulant reliera le hall central à l'étage supérieur où il y aura suffisamment d'espace pour une grande surface marchande. Au rez-de-chaussée, de petits commerces pourront s'installer. L'espace sera utilisé de manière optimale et offrira de nombreux services. Les services de vente CFF seront nouvellement aménagés dans le secteur du buffet de la gare. Celui-ci est inscrit au patrimoine historique et sera préservé. Les étages supérieurs pourront être aménagés en bureaux.

Le projet gagnant devra être adapté. Les CFF veulent entamer la procédure d'autorisation de construire au printemps 2006 et débuter les travaux l'année suivante. Les coûts sont estimés à environ 18 millions de francs.

Contenu complémentaire