Les CFF dénombrent 7,5 pour cent de voyageurs supplémentaires.

Le nouvel horaire Rail 2000 a amené de nouveaux clients aux CFF. Depuis l'important changement d'horaire de décembre dernier, les CFF ont enregistré en trafic Grandes lignes une hausse de 7,5 pour cent des voyageurs. Entre Berne et Zurich, l'effet «ligne nouvelle» a même permis une augmentation de 11 pour cent. La stabilité et la ponctualité du nouvel horaire sont élevées. Presque tous les problèmes de manque de places aux heures de pointe ont pu être résolus. Dans certains cas toutefois, il n'y a pas de solution. Les CFF offrent désormais aux voyageurs Grandes lignes des Rail Checks d'excuses lors de retards importants.

Le 12 décembre 2004, la Suisse a mis en service le nouvel horaire Rail 2000. Avec 12 pour cent de trains en plus et 14 pour cent de trains-kilomètres supplémentaires, les CFF ont sensiblement étoffé leur offre. Sur plus de la moitié des relations du trafic Grandes lignes, les temps de parcours ont été réduits de cinq minutes au moins. Grâce à la ligne nouvelle Mattstetten–Rothrist, près de 30 pour cent de ces relations Grandes lignes ont gagné un quart d'heure au minimum. Dans le même temps, le nouvel horaire a bénéficié d'une extension de la cadence au quart d'heure ainsi que d'une optimisation et d'une densification de l'offre en trafic régional.

Ce qui s'est révélé peu après l'entrée en vigueur du nouvel horaire déjà, se confirme aussi après un semestre: les voyageurs apprécient et utilisent la nouvelle offre. La tendance à la hausse en matière de densité du trafic Grandes lignes s'est renforcée ces derniers mois. Les CFF dénombrent 7,5 pour cent de voyageurs en plus en trafic Grandes lignes. Avant le changement d'horaire, les taux de croissance se situaient entre deux et quatre pour cent.

Avec 11 pour cent, le nombre de voyageurs entre Zurich et Berne a augmenté de manière encore plus marquée. Paul Blumenthal, directeur du trafic voyageurs des CFF, a parlé de l'effet «ligne nouvelle». De manière générale, les CFF ont constaté que le nombre de voyageurs ayant bénéficié de davantage d'améliorations a augmenté de manière supérieure à la moyenne. En revanche, là où le nouvel horaire n'a pas changé, la fréquentation a moins augmenté. Conclusion: celui qui profite des améliorations du nouvel horaire utilise davantage le train.


Satisfaction de la clientèle en hausse

Le succès de l'horaire transparaît aussi dans la satisfaction de la clientèle recueillie dans le cadre de sondages permanents. Selon Paul Blumenthal, la satisfaction de la clientèle a augmenté au cours du premier trimestre 2005, tant en trafics pendulaire que de loisirs. En revanche, le manque de places assises ainsi que les lacunes en matière d'information à la clientèle lors de perturbations a eu des conséquences sur la satisfaction.

Au cours des premiers jours et semaines du nouvel horaire, les voyageurs se sont plaints qu'aux heures de pointe les trains étaient surchargés et manquaient de places sur certains tronçons. Les CFF ont analysé chacun des trains concernés. Partout où c'était possible, les trains très fréquentés ont été renforcés. Dans 24 des 36 cas en trafic Grandes lignes, et dans 20 des 35 cas en trafic régional, des solutions ont pu être trouvées.

En même temps, la situation s'est détendue, en ce sens que de nombreux pendulaires se sont vite adaptés au nouvel horaire puis, après un temps de réflexion, ont por-té leur choix sur le train le plus approprié, ce qui a permis de corriger partiellement l'occupation inégale de certains trains. «Le comportement de la clientèle avant le changement d'horaire constituait la grande inconnue», a déclaré Paul Blumenthal. «Nous ne savions pas qui se déciderait pour quel train.» Aujourd'hui, la situation s'est clarifiée. Selon Paul Blumenthal, les CFF veulent continuer à observer attentivement tous les trains afin de pouvoir réagir rapidement aux changements d'habitude.


Ponctualité élevée

Malgré l'amélioration de l'offre et un trafic plus dense, le nouvel horaire s'est révélé stable au cours des premiers six mois. La ponctualité est en général élevée et se situe au-dessus des valeurs des années précédentes. Les CFF mesurent la ponctualité selon un standard international: l'objectif est que 95 pour cent au moins des trains circulent avec un écart de moins de cinq minutes sur l'horaire. Selon Felix Loeffel, chef du management des sillons aux CFF, les valeurs de ponctualité au cours des cinq premiers mois de 2005 ont toujours été meilleures que l'objectif. En avril, la ponctualité a atteint la valeur record de 96,99 pour cent et en mai de 96,84 pour cent.

Outre la ponctualité, le nombre de trains supprimés constitue un indicateur important pour la qualité de l'offre. En janvier 2005, les CFF ont dû supprimer quelque 800 trains, soit le 0,3 pour cent de tous les trains. Depuis lors, la situation s'est sensiblement améliorée: en mai, le nombre de trains supprimés n'a été que de 400 environ.

Lors de suppressions de trains, les CFF font circuler si possible des trains de réserve. Ces trains, qui sont prêts à rouler, sont stationnés à Lausanne, Berne, Olten et Zurich. Cette année, entre 100 et 200 trains de réserve ont été mis en circulation chaque mois pour transporter les voyageurs touchés par des suppressions.

«L'horaire Rail 2000 fonctionne de manière stable», a affirmé Felix Loeffel. «Actuellement, nous procédons à de petites retouches peu spectaculaires afin de stabiliser l'horaire.»


Nouveau Rail Check d'excuses en cas de retards

Alors que les CFF s'efforcent aujourd'hui déjà de limiter les conséquences des retards pour la clientèle, ils font un pas supplémentaire. Dès à présent, les CFF offrent à leur clientèle un nouveau système de remboursement: lorsqu'un train du trafic Grandes lignes circule avec un retard d'une heure et plus, les voyageurs reçoivent un Rail Check d'excuses de la part du personnel du train. Les possesseurs d'un billet de 1re classe touchent un bon d'une valeur de 15 francs, et ceux de 2e classe de 10 francs. Les Rail Checks sont acceptés en paiement de prestations aux guichets des CFF ainsi qu'auprès de l'entreprise de restauration «elvetino». Un échange en espèces n'est pas possible.


www.excursionsdunjour.ch

Cet été, les CFF proposent à nouveau des offres spéciales d'excursions d'un jour et de voyages en famille. Sous le site www.excursionsdunjour.ch, des offres attractives sont proposées pour les plus belles excursions en Suisse. Les offres pour la clientèle au bénéfice de l'abonnement demi-tarif , de cartes journalière, Junior ou «petits-enfants» sont particulièrement avantageuses. La campagne débute le 2 juillet 2005.

Contenu complémentaire