Un court-circuit à l’origine de la panne.

Un court-circuit survenu en fin d'après-midi sur une ligne de transport des CFF en Suisse centrale a conduit au déclenchement de plusieurs centrales électriques. Une réaction en chaîne en est résulté. L'alimentation en courant électrique du réseau a été partagé en deux secteurs, le sud était suralimenté tandis que le nord manquait d'énergie. A 17h47 l'ensemble de l'alimentation électrique a été paralysé. Quelque 1500 trains étaient en panne sur le réseau.

Un court-circuit sur une ligne de transport des CFF entre Rotkreuz et Amsteg est à l'origine de la panne d'électricité qui a débuté à 17h08 mercredi et a duré presque quatre heures. L'ensemble du réseau ferré à voie normale du pays a été touché (CFF, BLS, RM, SOB et TPF). Les deux autres lignes de transport CFF/EWA/CKW, assurant l'alimentation en énergie entre les centrales d'Amsteg, de Göschenen et du Ritom vers le nord, étaient alors déclenchée en raison de travaux. Comme les centrales du Saint-Gothard ne pouvaient alimenter que le Tessin en énergie après le court-circuit, une surchage du réseau s'est produite au sud, ce qui a entraîné des déclenchements de protection, entraînant le déclenchement des centrales de Göschenen, du Ritom et de la station de transformation de Giubiasco. L'instabilité en alimentation électrique a entraîné alors un manque d'énergie sur l'ensemble du réseau ferré suisse et l'immobilisation de tous les trains à 17h47 a précisé Hansjörg Hess, directeur de l'Infrastructure CFF lors de la conférence de presse à Berne.

Immédiatement après le déclenchement de la panne, les spécialistes en matière d'énergie des CFF se sont efforcé de ramener la situation à la normale. Ils ont pu réalimenter en courant de premiers secteurs, ceux de Zurich/Suisse orientale, du Valais et du Tessin tout d'abord. Ensuite, le réenclenchement des différents secteurs a été coordonné de façon à éviter une surcharge. Cette opération délicate a pris fin à 21h30.

La panne d'électricité n'a pas engendré de dommages important au matériel. Certaines installations techniques ont pu être commuté sur le courant local.


Plus de 200'000 voyageurs touchés

La panne d'alimentation en énergie a touché plus de 200'000 voyageurs alors qu'environ 1500 trains étaient paralysés. Sept trains étaient arrêtés dans des tunnels et ont pu être remorqués à l'extérieur après 90 minutes au plus. Une quinzaine de trains, principalement en Suisse centrale, ont été tractés par des locomotives diesel. Le dernier train a atteint sa gare terminale à 3h43.

Le trafic des marchandises a lui aussi subit des retards importants. La priorité a été donnée au trafic CargoExpress qui a pu être acheminé pendant la nuit. La deuxième priorité a été donnée au transport des camions accomapgnés. Aux premières heures de la matinée, une vingtaine de trains de transit attendaient leur acheminement. L'acheminement du trafic intérieur a dû être interrompu pendant la nuit.

L'exploitation s'est bien déroulée ce jeudi matin. Il n'y a eu que très peu de suppressions de trains, comme par exemple sur les ligne Lucerne-Berne et Zurich-Coire. Les CFF attendent aujourd'hui de nombreux voyageurs : plus de 1'100 groupes composés d'environ 17'000 élèves partent en course d'école.


Plus de 1000 personnes pour informer la clientèle

La panne de courant survenue aux heures de pointe a eu de nombreuses conséquences sur les pendulaires. Les CFF ont engagé le maximum de personnel, afin de tenir la clientèle informée le mieux possible sur l'état de la situation. Hier soir et ce matin, plus de 1000 personnes supplémentaires étaient à la disposition des clients.


Mesures de souplesse commerciale

Durant la perturbation, les CFF ont distribué plus de 200'000 Rail Checks d'excuses, pour une valeur totale d'environ 3 millions de francs. D'autres mesures ont été prises selon les cas. Ainsi, les CFF ont-ils trouvé des solutions d'hébergement pour plus de 300 personnes, et organisé des trajets en taxi ou en bus pour, par exemple, les personnes désirant se rendre à l'aéroport. Les clients peuvent s'adresser auprès du service clientèle par un formulaire Internet et auprès des gares. Une ligne téléphonique d'information est à la disposition de la clientèle au numéro 0800 99 66 33.

Les CFF présentent leurs excuses à tous les voyageurs et personnes qui ont subi les inconvénients de cette panne.

Contenu complémentaire