Canne blanche 2005: Adolf Ogi remet «l'oscar» du handicap visuel à Benedikt Weibel.

Cette année, «l’oscar» du handicap visuel suisse – le prix «Canne blanche» – est attribué aux CFF récompensant ainsi leur engagement en faveur des voyageuses et voyageurs malvoyants. Avec cette statuette de bronze, l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles UCBA rend hommage aux organisations et institutions qui se distinguent par leurs efforts en faveur des personnes aveugles et malvoyantes. A la cérémonie du 9 septembre 2005, le prix sera remis par l’ancien conseiller fédéral et actuel conseiller spécial de l’ONU Adolf Ogi à Monsieur Benedikt Weibel, président de la direction des CFF.

Le 9 septembre prochain aura lieu à Berne la remise du prix «Canne blanche», décerné pour la quatrième fois par l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles (UCBA)Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre., l’organisation faîtière des institutions suisses pour aveugles, malvoyants et malentendants-malvoyants.Parmi les sept organismes et projets nominés, le choix du jury s’est porté sur les CFF. Avec ce prix, qui sera remis par l’ancien conseiller fédéral et actuel conseiller spécial de l’ONU Monsieur Adolf Ogi, l’UCBA salue les prestations des CFF en faveur des voyageuses et voyageurs malvoyants et malentendants-malvoyants. Monsieur Benedikt Weibel, président de la direction des CFF, prendra personnellement possession de la fameuse statuette de bronze représentant un aveugle avec sa canne, œuvre de l’artiste aveugle Priska Meier.


Voyager de manière autonome

Les personnes aveugles, malvoyantes et malentendantes-malvoyantes sont particulièrement dépendantes des moyens de transport publics. Une dépendance dont les CFF ont tenu compte par des mesures appropriées bien avant l’entrée en vigueur en 2002 de la loi sur l’égalité des personnes handicapées. Grâce à la collaboration avec l’UCBA et les autres organismes du handicap visuel, les personnes concernées peuvent désormais utiliser les trains et les gares des CFF de manière autonome. Les mesures les plus voyantes destinées aux passagers aveugles et malvoyants sont les lignes de guidage tactiles et visuelles coupées de plaques de fond signalant une bifurcation ou une difficulté au bas des escaliers, les marquages visuels des escaliers, les annonces automatisées par haut-parleurs et l’optique améliorée des panneaux indicateurs.


Trouver le bon train

Moins voyantes mais tout aussi utiles sont les informations en braille indiquant les numéros de voie, les secteurs de quais ou les classes de voiture à l’entrée des wagons. Les personnes concernées sont ainsi en mesure de trouver le bon train et le bon wagon. Les CFF ont également créé une carte pour le transport gratuit d’un accompagnant ou d’un chien-guide ainsi qu’un centre d’appel pour handicapés.

Par son choix, le jury souligne l’importance de la contribution des CFF, dont les mesures permettent aux personnes aveugles et malvoyantes de voyager de manière autonome. Les spécialistes estiment à quelque 70'000 le nombre de personnes malvoyantes en Suisse, dont environ 6'000 aveugles et près de 1'500 sourdes-aveugles. L’UCBA est heureuse de pouvoir récompenser avec le prix «Canne blanche» 2005 les efforts menés depuis de nombreuses années par les CFF. De plus, elle entend les motiver ainsi à rester à l’écoute des personnes aveugles et malvoyantes et à continuer leurs efforts car tout n’est pas encore acquis. Enfin et surtout, elle espère donner l’exemple à d’autres organismes.

Les photos qualité impression de la cérémonie seront disponibles le 9 septembre dès 18h sur le site Internet de l'UCBAOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Contenu complémentaire