Transformation de la gare de Genève Cornavin.

Il y a environ trois ans que les CFF ont décidé d'entreprendre une transformation lourde de l'aile est du bâtiment de la gare de Genève Cornavin. C'est en novembre 2004 que le collège d'experts terminait son évaluation des propositions déposées dans le cadre du mandat d'études parallèles organisé par CFF Immobilier.

Depuis, le projet est bloqué par un recours déposé contre la décision d'adjudication rendue par les CFF en faveur du groupe de mandataires proposé par le collège d'experts. Une nouvelle étape vient d'être franchie: la Commission fédérale de recours en matière de marchés publics en charge de juger cette affaire a, par décision du 8 septembre 2005, décidé d'annuler la décision d'adjudication des CFF en raison d'un vice de forme. Elle invoque qu'un mandat d'études parallèles ne permet pas d'adjudiquer un marché à l'auteur recommandé par le collège d'experts. Par conséquent, le pouvoir adjudicateur doit organiser une nouvelle procédure de mise en concurrence à l'issue du mandat d'études parallèles.

Ce jugement nécessite une analyse approfondie des futures démarches à entreprendre pour mener à bien le projet de transformation de l'aile Est de la gare de Genève Cornavin. Les CFF mettent dès maintenant tout en œuvre pour permettre un démarrage rapide de ce chantier. Ce projet de transformation de l'aile est de la gare de Cornavin n'a aucun lien avec d'autres projets de construction en cours à Genève, et notamment CEVA.

Contenu complémentaire