Restauration dans les trains à partir du changement d'horaire: moins de Railbars, plus de fraîcheur et de qualité.

L'entreprise de gastronomie ferroviaire elvetino poursuit son engagement de qualité en matière de restauration dans les trains CFF. Le service des Railbars devra être concentré sur les lignes ou celui-ci est rentable. Parallèlement, les stands elvetino sur les quais de gares, très appréciés de la clientèle, seront développés.

Une enquête effectuée auprès des clients en mai 2005 l'a prouvé: 80 pour cent des clients interrogés sont satisfaits des services d'elvetinoOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.. Ce résultat élevé prouve l'importance que conserve auprès des voyageurs la restauration ferroviaire, malgré des temps de parcours réduits et la consommation importante de produits à l'emporter. Les CFF soutiennent une gastronomie ferroviaire de qualité, en lui oc-troyant de substantielles subventions (couverture des coûts.) Dans le même temps, les services proposés doivent s'adapter aux nouvelles habitudes et exigences des clients et du marché.


Les Railbars sur les lignes principales du réseau Grandes Lignes

Dans les trains avec restaurant, les Railbars elvetino, qui permettent d'obtenir des boissons et des snacks directement à sa place, dépendront directement du wagon restaurant. Les meilleures possibilités de conservation des mets permettront de proposer une offre de sandwiches encore améliorée. Dans certains trains à forte fréquentation, des Railbars indépendants du wagon restaurant seront à la disposition de la clientèle.

Chaque jour, 319 trains seront desservis par des Railbars. Viennent s'ajouter à ce nombre, les services extraordinaires sur les lignes touristiques ou lors de manifestations spéciales. Un nouveau modèle de Railbar, équipé d'une machine à café fonctionnant avec des batteries est en phase de test. La diminution du nombre de Railbars de 20 pour cent lors de la mise en vigueur de l'horaire dernier, avec 489 trains desservis, n'a pas apporté les résultats escomptés et le nombre de trains des-servis doit être corrigé.

Cette adaptation aux besoins des clients aura des répercussions sur les places de travail. elvetino effectuera cette adaptation par paliers, en profitant des fluctuations naturelles du personnel. Il ne devrait pas y avoir de licenciements.


Nouvelle apparence pour les restaurants

Depuis peu, les voitures restaurant des CFF circulent avec une grande inscription sur le coté: «Restaurant» ou «Bistro». De cette manière, ceux-ci sont très facilement repérables par tous. Il est toujours possible de réserver sa place auprès des gares ou du RailService (tél. 0900 300 300, 1,19 CHF/min). Le changement d'horaire de cette fin d'année ne verra pas de grand changement: l'offre demeure suisse et internationale. Les spécialités de café ainsi que les plats préparés selon les recettes de Philippe Rochat seront toujours proposés. Les 90 restaurants et bistrots elvetino cir-culent sur les ICN, les trains à deux niveaux de la ligne Genève–St-Gall, ainsi qu'à l'étranger jusqu'à Hambourg, Munich et Vienne. Chaque jour, 208 trains bénéficient d'un service «elvetino Bistro», sur les lignes Bienne–Bâle et sur les trains à deux niveaux.


elvetino aussi dans les gares

Au début du mois d'octobre 2005, elvetino a ouvert sur la «Welle» de Berne son premier point de vente fixe. Depuis, 15 autres gares bénéficient également de ces stands, qui proposent chaque jour du café frais, des croissants, des snacks et des boissons. Ce nouveau concept se développe avec succès et sera étendu à d'autres endroits de Suisse.

Contenu complémentaire