Huit nouveaux trains d'extinction et de sauvetage pour la défense d’entreprise des CFF.

Les CFF font l'acquisition de huit nouveaux trains d'extinction et de sauvetage pour leur défense d'entreprise. Ces trains autotractés comportant trois véhicules interviennent également lors d'évacuations et de remorquage de trains en panne. Le Conseil d'administration des CFF a accordé un montant de 69,5 millions de francs pour leur achat.

Les huit nouveaux trains d'extinction et de sauvetage (TES) remplaceront une série de véhicules datant de 1976. Les nouveaux trains autotractés sont composés de trois éléments. Chaque train comprend un wagon d'extinction avec réservoir d'eau, de mousse et de poudre, un wagon d'outillage équipé d'une génératrice de courant et d'air comprimé pour les appareils respiratoires et d'un wagon pour l'évacuation des voyageurs. Ce dernier peut être séparé du reste du train lors d'interventions dans les tunnels, permettant ainsi l'évacuation de personnes indépendamment du reste des opérations. Les TES sont en mesure de remorquer des trains de voyageurs en panne et, selon leur longueur et la déclivité de la ligne, également des trains de marchandises. Les huit nouveaux trains seront mis en service entre mars 2008 et mai 2009.

La défense d'entreprise des CFF intervient en cas de situations particulières sur le domaine ferroviaire et dans ses environs immédiats. Elle est spécialisée pour des engagements dans des conditions d'accès difficiles comme dans les tunnels et sur les ponts. En cas de sinistre, les trains d'extinction et de sauvetage interviennent immédiatement sur n'importe quelle partie du réseau dans un délai maximum de 30 à 45 minutes.

*

Deux douzaines de véhicules routiers complètent l'équipement ferroviaire de la défense d'entreprise des CFF.

*

Contenu complémentaire