Les CFF renouvellent leur matériel roulant.

Les CFF investissent 326 millions de francs pour développer et moderniser leurs trains régionaux. Ils commandent 140 nouvelles voitures intermédiaires à plancher surbaissé et climatisent les compartiments voyageurs des rames réversibles du trafic régional (NTN). Les CFF décident en outre de commander, au printemps 2007, de nouveaux trains et voitures à deux niveaux pour l'extension de l'offre sur le réseau RER zurichois. D'autre part, 22,2 millions de francs sont consacrés à l'amélioration du système d'information à la clientèle dans les gares. Enfin, les CFF investissent 74 millions de francs supplémentaires dans le système de communication mobile GSM-R.

Au cours des prochaines années, les CFF vont encore améliorer l'offre et le confort pour leur clientèle du trafic régional. A cet effet, 140 nouvelles voitures climatisées à plancher surbaissé seront commandées au fabricant Bombardier Transportation (Suisse). Ces véhicules sont appelés à remplacer les anciennes voitures intermédiaires des rames réversibles du trafic régional (NTN). La flotte actuelle sera ainsi revalorisée. Les nouvelles voitures offriront davantage de confort, par exemple aux handicapés, aux cyclistes chargeant leur vélo eux-mêmes ou aux voyageurs se déplaçant avec des poussettes ou avec de gros bagages. L'investissement est de quelque 262 millions de francs. Les CFF consacreront en outre 64 millions de francs pour climatiser tous les compartiments voyageurs de la flotte des NTN, de manière à répondre aux besoins actuels de la clientèle du trafic régional.


Trains à deux niveaux, modernisation de la flotte des IC et de la manœuvre

Afin de tenir compte du développement rapide du RER zurichois et de l'augmentation de sa clientèle, les CFF commandent de nouveaux trains à deux niveaux ainsi que des voitures à deux niveaux à plancher surbaissé pour 2010. Les CFF prévoient de lancer un appel d'offre d'ici au printemps 2007 pour la commande de 90 à 120 trains automoteurs à deux niveaux ainsi que 113 voitures intermédiaires à plancher surbaissé. Ainsi, l'ensemble du RER zurichois sera accessible aux handicapés. En outre, l'offre en places assises correspondra à moyen terme aux besoins accrus de la clientèle et au développement du réseau zurichois.

Les actuelles 508 voitures unifiées de type IV (VU IV) faisant partie du parc Intercity, seront revalorisées entre 2007 et 2013. A cet effet, les CFF investiront quelque 56 millions de francs dans l'augmentation de leur confort et le maintien de la valeur, spécialement pour les 223 VU IV pas encore modernisées. Ainsi, au cours des prochaines années, outre les renouvellements techniques effectués dans le cadre de révisions régulières, toutes les fenêtres et les revêtements des sols seront remplacés, tandis que la peinture, l'éclairage et le revêtement des sièges seront unifiés et répondront à un design modernisé.

Enfin, les CFF acquerront 26 nouvelles locomotives de manœuvre pour le trafic voyageurs. L'appel d'offre est prévu d'ici au printemps prochain, ce qui permettra de mettre au rebut quelque 50 anciennes locomotives de manœuvre en 2009 et 2010.


Aménagement de l'information à la clientèle dans toutes les gares

A l'avenir, les CFF vont informer plus rapidement et de manière plus précise leur clientèle dans les gares sur les correspondances, les perturbations d'exploitation ainsi que sur les retards en découlant. Ce sera possible grâce au système informatisé d'information à la clientèle (CUS) qui pourra commander les tableaux d'affichage, les écrans et les haut-parleurs des gares de manière centralisée. Avec ce système, les données concernant les heures d'arrivée et de départ, ainsi que les correspondances pourront être saisies une seule fois dans le système, pour être disponibles ensuite dans l'ensemble de la Suisse. Aujourd'hui, les données concernant des dérogations d'horaire dans certaines gares doivent encore être introduites manuellement dans plusieurs sous-systèmes, ce qui complique l'information aux voyageurs. Le système automatique d'information à la clientèle sera installé dans chacun des quelque 750 points d'arrêt d'ici 2009.

Enfin, les CFF investiront 61,1 millions de francs pour la construction d'une troisième voie dans la région de Lenzbourg. Ce projet permettra notamment de garantir, à Lenzbourg dès fin 2010, les correspondances chaque demi-heure entre le trafic de longue distance et les trains régionaux provenant du Freiamt argovien.

Crédit additionnel pour le système radio GSM-R Sous l'appellation GSM-R, les CFF développent pour l'ensemble des chemins de fer suisses leur propre réseau de communication mobile qui remplace la radio analogique pour les besoins de l'exploitation, accroit la qualité des informations dans les trains et améliore les processus d'exploitation ainsi que le transfert des données pour le système de sécurité des trains ETCS. Le crédit accordé à cet effet en 2003, d'un montant de 357 millions de francs, sera augmenté de 74 millions de francs et porté à 431 millions de francs. Ce crédit additionnel se justifie par les surcoûts de la construction d'antennes ainsi que par des retards dans les installations. Pour que les coûts supplémentaires restent aussi modestes que possible, les CFF renoncent à équiper leur réseau entier de 3100 kilomètres, tel qu'ils le prévoyaient à l'origine. D'ici fin 2011, quelque 2360 kilomètres de lignes principales bénéficieront de la couverture GSM-R; la couverture des lignes secondaires sera assurée par le réseau mobile public existant GSM-Roaming. Le projet initialement prévu de renouvellement de la radio des travaux et de la manœuvre sera mis en œuvre à une date ultérieure. Environ 600 kilomètres du futur réseau GSM-R sont actuellement en construction ou déjà en service. A fin 2006, environ 5000 personnes, du personnel de conduite et des trains avant tout, sont équipés du téléphone mobile GSM-R. Des appareils terminaux GSM-R sont installés sur quelque 600 véhicules moteurs.

Contenu complémentaire