Nouveau réseau pour le trafic suisse de marchandises par wagons complets.

CFF Cargo a achevé la planification du nouveau réseau pour le trafic intérieur et la nouvelle grille de desserte est à présent établie. Le réseau de base a pu être complété par des solutions flexibles. Avec ce nouveau réseau, CFF Cargo reste un partenaire de poids pour les clients du trafic marchandises et jette les bases de la croissance du trafic intérieur.

Les entretiens menés par CFF Cargo avec les clients concernés par la mise en œuvre du projet Fokus sont à présent achevés. A partir du 28 mai 2006, CFF Cargo desservira chaque jour 323 points de service sur le réseau de base. Par ailleurs, 170 solutions clients (concepts de service flexibles aménagés en dehors du réseau de base) ont été conclues. Grâce à ce nouveau réseau de base et aux dessertes flexibles supplémentaires, CFF Cargo continuera d’acheminer 5150 des 5350 wagons/jour dans le trafic suisse de marchandises par wagons complets, soit près de 96% du volume actuel.

«Grâce au projet Fokus, CFF Cargo a donné un nouveau souffle au trafic suisse de marchandises par wagons complets en optimisant sa flexibilité et sa compétitivité», explique Daniel Nordmann, directeur de CFF Cargo. «Si nous augmentons fortement notre productivité, nous pourrons exploiter à long terme ce secteur d’activité, même après suppression complète des aides fédérales». CFF Cargo reste ainsi un partenaire de poids pour les clients du trafic marchandises». Le trafic intérieur pourra se développer sur la base du nouveau réseau.

Le facteur déterminant de la réussite du projet Fokus a été la disponibilité de nos clients à mener avec nous une réflexion sur l'ensemble du système du trafic suisse de marchandises par wagons complets et à édifier de solides bases pour l’avenir. Les 170 solutions clients aménagées en dehors du réseau de base sont le résultat d’un dialogue intensif de plusieurs mois avec plus de 650 clients. Des solutions globales rentables avaient déjà pu être trouvées jusqu’à fin 2005 pour les transports de clients comme Fenaco ou les entreprises de l’industrie du ciment et du recyclage des déchets, particulièrement touchées par ce projet. Les besoins de l'industrie du bois et de la sylviculture ont été définis et la grille de desserte «Bois» élaborée lors des six conférences professionnelles organisées avec les représentants des branches. Aux 100 points de service du réseau de base s’ajoutent désormais 42 solutions de desserte flexibles pour le chargement de grumes et autres marchandises longues.

CFF Cargo a par ailleurs aménagé un réseau spécifique pour la sidérurgie et l’industrie du recyclage, en collaboration avec les entreprises de recyclage concernées, des représentants de l’Association suisse du recyclage du fer et du métal (VSMR) et SwissSteel. Parallèlement au réseau de base, CFF Cargo desservira, à partir du 28 mai 2006, 14 points supplémentaires, spécialement pour ces transports. Le problème des points de livraison des clients pour lesquels le transport ferroviaire reste la seule alternative est également réglé.

CFF Cargo a étudié toutes les solutions clients flexibles, dans le but de dégager d’autres capacités de transport supplémentaires. 200 wagons/jour ne pourront plus être acheminés, faute de rentabilité suffisante. CFF Cargo a proposé d’autres solutions de transport aux clients concernés, notamment Cargo Domino, prestation qui combine le rail et la route.

CFF Cargo a étendu son étude aux réseaux des entreprises de transport concessionnaires (ETC). 89 points de service ETC continueront à être desservis, dont notamment ceux des réseaux  RhB, SOB, CJ, RBS, ASM, AAR, KLB, MBC, OeBB et Travys. Ne sont pas concernés par le projet Fokus le réseau Cargo Express, l’ensemble des trains complets, Client Net pour la Poste, ainsi que les transports saisonniers de betteraves sucrières.


Réduction des coûts: bilan intermédiaire satisfaisant

Des mesures de réduction des coûts devront permettre à CFF Cargo d’économiser 85 millions de CHF par an. Le bilan intermédiaire des premiers six mois augure déjà de bons résultats. Dans les secteurs non directement opérationnels, CFF Cargo a déjà supprimé 180 postes sur les 230 annoncés. Le dégraissage se prolongera jusqu’en 2007. CFF Cargo a prévu la suppression de 360 postes dans le cadre du projet Fokus. Le succès des solutions clients flexibles permet de financer 28 postes de plus que prévu. 250 postes seront supprimés d’ici juin 2006, les autres d’ici 2007. La décision concernant le repositionnement du Service Matériel roulant sera prise au printemps 2006.

Contenu complémentaire