Les CFF veulent une nouvelle CCT.

Jusqu’alors, les syndicats n’étaient pas prêts à négocier des changements dans l’actuelle convention collective de travail (CCT). C’est pourquoi les CFF ont dénoncé aujourd’hui les deux conventions CFF et CFF Cargo. Ils veulent par là lancer des négociations sérieuses. Les CFF sont de plus en plus confrontés à la concurrence. Par conséquent, le but fixé consiste à disposer dans tous les domaines de conditions de travail propres aux branches concernées. Les conventions actuelles restent en vigueur jusqu’à la fin de l’année. Les CFF mettent tout en œuvre afin de mettre en vigueur de nouvelles conventions valables à partir du 1er janvier 2007.

En janvier déjà, les CFF ont fait connaître à leurs partenaires sociaux leur intention de renégocier les actuelles CCT. Les syndicats ont bien pris connaissance du désir des CFF, mais n’étaient pas prêts à de substantielles négociations. Par conséquent, les CFF se voient contraints de dénoncer les actuelles conventions collectives de travail CFF et CFF Cargo. Les syndicats et organisations du personnel ont été informés aujourd’hui de cette décision. Hannes Wittwer, chef du personnel des CFF, le souligne: «C’est une phase inévitable si nous voulons parvenir à lancer des négociations sérieuses.»

Les négociations portent sur le renforcement de la compétitivité des CFF et de CFF Cargo. Selon Hannes Wittwer: «Nous devons disposer de conditions de travail propres aux branches afin de lutter à armes égales sur le marché.» Dans le domaine de l’entretien du matériel roulant par exemple, règne une concurrence à l’échelle européenne. C’est pourquoi les CFF ne peuvent plus accepter d’autres conditions dans cette branche que celles en application auprès des autres entreprises, et cela aussi dans l’intérêt de la préservation des postes de travail à long terme. Les règlements obsolètes de l’époque du fonctionnariat doivent être supprimés.

Les CFF offrent à leurs collaboratrices et collaborateurs des conditions de travail attractives et elles doivent le rester à l’avenir. La nouvelle convention doit, elle aussi, assurer et garantir la fiabilité des CFF en tant qu’employeur. «Nous dénonçons la CCT, mais pas le partenariat social», a précisé Hannes Wittwer. La nouvelle convention doit promouvoir, dans le futur également, le succès des CFF et jeter les bases pour la préservation de places de travail attractives et modernes.

Les conventions actuelles des CFF et de CFF Cargo, de même que l’obligation de la paix du travail qui leur est intégrée, restent en vigueur après la résiliation jusqu’à la fin de l’année. Les CFF mettent tout en œuvre afin de mettre en vigueur de nouvelles conventions valables à partir du 1er janvier 2007.

Contenu complémentaire