Début de l'exploitation avec le système ETCS.

L'Office fédéral des transports a accordé aujourd'hui son autorisation en vue d'une exploitation régulière au moyen du système ETCS (European Train Control System) sur la ligne nouvelle Rail 2000 Mattstetten–Rothrist. Les CFF lanceront ces prochains jours l'exploitation avec le nouveau système. Dans une première phase, une douzaine de trains circuleront en soirée avec l'ETCS sur cette ligne de 45 kilomètres.

Au cours des deux dernières années, les CFF et le constructeur Alstom ont testé, de façon intensive et dans des conditions proches de la réalité, le nouveau système européen de sécurité des trains ETCS. Pendant cette période, plusieurs milliers de courses d'essai ont été réalisées, impliquant simultanément jusqu'à huit trains. La stabilité et la disponibilité du système ont été constamment améliorées par plusieurs mises à jour des programmes informatiques. Désormais, plus rien ne s'oppose à la mise en service commerciale de l'ETCS.

A partir de début juillet, probablement dès 22h30, les trains ne circuleront plus au moyen de la signalisation extérieure conventionnelle sur la ligne nouvelle, mais au moyen de l'ETCS. Le passage d'un système à l'autre se fera au moyen d'un clic de souris au centre d'exploitation d'Olten au moment où aucun train ne sera en route sur le tronçon. A la fin de l'année, les quelque 240 trains qui circulent quotidiennement sur cette ligne seront contrôlés par l'ETCS. Le passage total au nouveau système se fera progressivement.

Lors de l'exploitation par ETCS, toutes les informations nécessaires à la marche des trains sont transmises par ondes et présentées sur un écran dans le poste de conduite des locomotives (signalisation en cabine). C'est la condition pour pouvoir circuler à une vitesse supérieure à 160 km/h. En effet, à fin 2007, la vitesse maximale sera portée à 200 km/h sur la ligne nouvelle. La signalisation conventionnelle extérieure ne sera alors plus nécessaire et sera démontée.

En tant que nouveau standard européen de sécurité des trains, l'ETCS remplacera à moyen terme les systèmes de sécurité spécifiques à chaque réseau et simplifiera l'engagement des véhicules moteurs au-delà des frontières. Les CFF ont joué un rôle de dimension européenne lors du développement et des essais du système ETCS.

Contenu complémentaire