Résultat semestriel des CFF: Prestations en hausse et meilleur résultat du groupe.

Les prestations de chacun des trafics voyageurs et marchandises des CFF ont augmenté de 3,8 pour cent au cours du premier semestre 2006. Le résultat du groupe pour le premier semestre se monte à 59,4 millions de francs (année précédente: 29,4 millions de francs). Les recettes du trafic des voyageurs, en hausse de 5,6 pour cent, ont largement contribué à cette amélioration du résultat. Malgré la forte pression de la concurrence, CFF Cargo a pu maintenir les résultats de l’année passée en raison du développement positif du trafic intérieur et a pu réduire les pertes grâce à des mesures efficaces de réduction des coûts.

La demande en prestations des CFF s’est développée positivement durant le premier semestre 2006, tant pour le trafic des voyageurs que pour celui des marchandises. Les produits du trafic qui en résultent ont augmenté dans l’ensemble de 3,5 pour cent pour atteindre 1604,1 millions de francs.

Pendant le premier semestre 2006, le groupe CFF a enregistré un résultat d’exploitation de 78 millions de francs, dépassant de presque 21 millions de francs les 57,2 millions de résultat de l’an dernier. Le résultat financier du premier semestre 2006 du groupe CFF a augmenté de 30 millions de francs pour atteindre 59,4 millions de francs.


Clients satisfaits en augmentation et hausse des produits du trafic voyageurs

Les kilomètres effectués par les voyageurs dans les trains des CFF ont augmenté, selon des chiffres encore provisoires, de 3,8 % pour atteindre 7018 millions de voyageurs-kilomètres. C’est particulièrement dans le trafic des loisirs et lors de l’utilisation de l’abonnement général que les CFF ont constaté une augmentation de la demande qui s’est concrétisée par des voyages en train plus nombreux et plus longs. Aujourd’hui, plus de 300 000 personnes voyagent avec l’abonnement général, et plus de deux millions de voyageurs possèdent un abonnement à demi-prix. Simultanément, la clientèle s’est déclarée satisfaite par les prestations des CFF. Selon l’étude continue voyageurs, l’indice de satisfaction a progressé de façon significative de 75,88 à 76,88 pour cent. La satisfaction a particulièrement évolué en ce qui concerne la propreté et la climatisation, directement liée à la suppression de la fumée dans les trains. La clientèle estime aussi que le rapport prix/prestation a été nettement amélioré. La ponctualité des trains voyageurs a progressé ce semestre par rapport à l’an passé, marqué par plusieurs pannes: 96,1 pour cent des trains de voyageurs ont atteint leur destination avec moins de cinq minutes de retard (année précédente: 95,5 pour cent). En particulier, la ponctualité a été améliorée pendant les jours ouvrables.

Depuis l’augmentation de l’offre liée à Rail 2000, les produits du trafic pour le transport des voyageurs évoluent positivement. Ils ont à nouveau augmenté de 5,6 pour cent pour parvenir à 1053,2 millions de francs (année précédente: 997,1 millions de francs). A la croissance de la clientèle suite à l’augmentation de l’offre, s’ajoute désormais l’effet des adaptations des prix des abonnements introduites à fin 2004. En tout, le trafic des voyageurs a plus que doublé son bénéfice qui passe de 16,8 à 38,1 millions de francs.


CFF Cargo: les mesures visant l’abaissement des coûts portent leurs fruits

Lors du premier semestre, CFF Cargo a réalisé une nette augmentation des prestations de transport. Simultanément les coûts ont pu être réduits.

CFF Cargo a augmenté ses prestations de transport pendant le premier semestre de 3,8 %, atteignant 6026 millions de tonnes-kilomètres. Dans le domaine d’activités Suisse, CFF Cargo a pu mettre à profit le développement conjoncturel dans ce  domaine d’affaires et a pu augmenter les prestations de transport de 7,1 % pour parvenir à 2029 tonnes-kilomètres nettes. La réduction des points de chargement a été achevée avec succès.

Dans le domaine d’affaires International, de nouveaux transports ont pu être acquis pour une valeur de 25,4 millions de francs. Ces montants comblent la perte d’importantes parts du trafic de coopération avec Railion, la filiale du trafic des marchandises de la Deutsche Bahn. Les prestations de transport du trafic nord-sud ont augmenté de 2,3 pour cent, parvenant à 3997 millions de tonnes-kilomètres nettes transportées. Les sociétés basées en Allemagne et en Italie ont de nouveau largement participé à cette augmentation à raison de 18,4 pour cent, resp. de 5,8 pour cent.

Les produits réalisés en trafic des marchandises ont atteint 476,6 millions de francs pendant le premier semestre, soit pratiquement le même niveau que l’an passé. La concurrence et la pression sur les prix continuent à être très marquées. Le résultat effectif a pu être amélioré de 9,3 millions de francs. Simultanément, les subventions fédérales pour le trafic des wagons isolés s’est réduit de 13 millions de francs. Le résultat opérationnel s’est en fait amélioré de 22,3 millions de francs. La perte semestrielle atteint 35, 2 millions de francs (année précédente: 44,5 millions de francs).


Légère augmentation de l’utilisation de l’infrastructure

Dans la vente de sillons, Infrastructure a enregistré une légère progression. En tout, la vente des sillons-kilomètres a atteint 75,4 millions d’unités, soit 0,5 pour cent de plus que l’an passé. Ce sont avant tout les kilomètres parcourus par des tiers sur le réseau CFF qui ont augmenté de 5,7 pour cent, passant à 6,1 millions de kilomètres. Les recettes provenant des prestations d’exploitation et de l’utilisation de l’infrastructure par des tiers ont généré lors du premier semestre 2006 des produits pour 74,3 millions de francs (-0,8%). Le résultat semestriel s’est réduit à 20,8 millions de francs.


Produits en hausse à Immobilier

Le domaine de l’immobilier a pu notamment profiter du succès des sept gares Rail CityOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. dont les commerces enregistrent une augmentation de 5,2 pour cent du chiffre d’affaires, soit une progression au dessus de la moyenne du commerce du détail et permettant aux CFF une augmentation importante des produits de location. Les produits d’exploitation de CFF Immobilier ont augmenté de 3,9 pour cent pour atteindre 282,5 millions de francs. Le résultat semestriel a atteint 35 millions de francs.


Contributions des collectivités publiques

Pendant que les prestations des CFF augmentaient de façon tangible, tant en trafic des voyageurs que dans celui des marchandises, comme déjà indiqué, les contributions des collectivités publiques se stabilisaient à 924,3 millions de francs (+ 0,3 %). Les indemnités (pour le trafic régional et le trafic combiné) ont diminué de 3,5 millions de francs malgré l’élargissement de l’offre en trafic régional pour atteindre 318,6 millions de francs. Les prestations de la Confédération pour l’infrastructure dans le cadre financier pour le maintien de la substance et la contribution à l’exploitation ont progressé de 6,1 millions et atteint un total de 605,7 millions de francs.


Perspectives

Pour le trafic des voyageurs, les CFF s’attendent à une demande continue. Ils veulent consolider la satisfaction positive de la clientèle et comptent avec un développement positif des recettes à l’avenir. En trafic des marchandises, les signes sont bons: après la réorganisation du trafic suisse des wagons isolés, la tendance à la hausse du trafic intérieur continue grâce à des offres proches de la clientèle. Le déficit de l’an passé devrait pourvoir être réduit. Le but global des CFF est de présenter des chiffres noirs à fin 2006, grâce à l’optimalisation constante des coûts et les augmentations des produits des transports.

Du pont de vue de l’exploitation, les CFF veulent maintenir l’exploitation au niveau élevé de l’horaire, diminuer le nombre de perturbations de façon à réduire les retards à un minimum.



Notice concernant la présentation des comptes Les CFF appliquent la nouvelle recommandation Swiss GAAP RPC «Engagements de prévoyance» entrée en vigueur le 1 er janvier 2006.

La nouvelle recommandation prescrit de comptabiliser dans les comptes annuels de l’entreprise fondatrice les engagements ou les avantages économiques d’une sous, respectivement d’une sur-couverture de la Caisse de pensions d’après la méthode statique et, lors de l’adaptation de comptabiliser les engagements de prévoyance par les fonds propres. Cette manière de procéder n’aura aucun effet sur le résultat, contrairement aux années précédentes où la méthode dite dynamique était adoptée. Afin de rendre les années 2005 et 2006 comparables, le résultat semestriel 2005 a été corrigé pour un montant de CHF 66 millions qui correspond à l’attribution à la provision RPC 16.

Contenu complémentaire