Nouvelles tendances de voyages: le «billet Aéroport» disparaît.

Le billet de train pour l'aéroport inclus dans les offres forfaitaires de voyages a passé de mode. Il ne correspond plus aux besoins des passagers aériens et des voyagistes. Les voyageurs se rendant dans les aéroports utilisent de plus en plus un abonnement général, à demitarif ou un abonnement régional. Les entreprises de transport public ont décidé par conséquent de retirer le billet Aéroport de l'assortiment dès le 30 juin 2007.

Le «billet Aéroport» a été très apprécié pendant des années car il permettait d'accéder aux aéroports par le train et était inclus dans les arrangements forfaitaires. A la suite de l'évolution des tendances de voyages – on s'éloigne des forfaits au profit des voyages organisés soi-même – le billet Aéroport ne correspond pratiquement plus aux besoins des passagers aériens et des agences de voyages. En 1996, les touropérateurs ont vendu plus d'un million d'arrangements de voyages incluant le billet de train pour l'aéroport, en 2004, 213 000 ont encore été vendus et l'an passé plus que 67 000. Les prévisions pour cette année sont de l'ordre de 35 000 billets, ce qui indique un désintérêt pour ce titre de transport.

En contrepartie, la clientèle fidélisée par l'abonnement général, à demi-tarif ou régional a augmenté à un niveau record. Les clients en possession d'une réservation de vacances voyagent de façon toujours plus indépendante pour se rendre à l'aéroport par les transports publics.

En raison de ce développement et des nouveaux besoins de la clientèle, les entreprises de transport public ont décidé de retirer le billet Aéroport du marché à partir du 30 juin 2007.

Contenu complémentaire