Coopération entre CFL cargo et CFF Cargo pour ArcelorMittal.

Le géant de l'acier ArcelorMittal achemine d'importantes quantités de produits plats depuis la France et le Luxembourg vers l'Italie. Pour ce faire, le sidérurgiste mise sur CFF Cargo et la société luxembourgeoise CFL cargo qui renforcent ainsi leur coopération sur l'axe Nord-Sud.

CFL cargo a récemment octroyé à CFF Cargo un transport supplémentaire de 70 000 tonnes d'acier plat par an, de Bâle à Turin. Jusqu'ici, la société suisse de transport ferroviaire desservait le parcours Bâle–Desio (Italie).

Depuis la mi-septembre, six trains acheminent chaque semaine de l'acier plat depuis les usines d'ArcelorMittal, situées en France (Lorraine) et au Luxembourg, jusqu'aux acquéreurs dans le nord de l'Italie. CFF Cargo et la société luxembourgeoise CFL cargo voient ainsi leur collaboration s'intensifier sur l'axe Nord-Sud: selon le nouveau concept de transport, CFL cargo est responsable de la mise à disposition des wagons et de l'acheminement de l'acier jusqu'à Bâle. CFF Cargo prend ensuite les wagons en charge et les tracte jusqu'en Italie. Dans ce concept, les plates-formes de Bettembourg (Luxembourg) et de Bâle servent de points de regroupement.

CFF Cargo dessert le parcours entre Bâle et le Nord de l'Italie selon un horaire cadencé et effectue l'intégralité du transport par-delà la frontière. En Italie, les plates-formes de Desio et de Turin servent de plaque tournante pour le transbordement du rail sur la route. Les acheteurs de l'acier en question se composent de diverses entreprises de l'industrie sidérurgique et de la branche automobile.

D'ici fin 2007, il est prévu d'augmenter le volume de transport pour ArcelorMittal et de desservir d'autres destinations en Italie.

Contenu complémentaire