Tous les passages à niveau de la ligne du Tonkin sont sécurisés.

L'automatisation de la ligne du Tonkin a permis de sécuriser 12 passages à niveau (PN) supplémentaires. Ces derniers s'ajoutent aux 16 PN déjà en fonction. La mise en service de ces croisements rail-route a été effectuée le 4 novembre 2007 selon le planning établi en collaboration avec l'Etat du Valais et les communes concernées.

La deuxième étape du programme de l'amélioration de la ligne du Tonkin, placée sous le signe de la sécurité, s'est achevée le 4 novembre 2007 selon le planning établi par les CFF, le Canton du Valais et les communes concernées.

L'automatisation de la commande centralisée des signaux assure une exploitation plus rationnelle et plus sûre des trafics ferroviaire et routier sur la ligne du Tonkin. La sécurisation de 12 passages à niveau supplémentaires, qui s'ajoutent aux 16 déjà existants entre St-Maurice et St-Gingolph, améliore la sécurité entre les transports ferroviaire, routier, à deux roues ou piétonnier. Tous les passages à niveau fonctionnent nouvellement en liaison avec la commande centralisée qui assure une exploitation plus performante des différents trafics.

24 millions de francs ont été investis dans ce projet au profit de la sécurité des nombreux utilisateurs, dont 5,4 millions pour les seuls passages à niveau. Le Canton et les communes ont participé à hauteur de 2,8 millions de francs.

Un projet de prolongement des quais de 120 à 150 mètres, entre St-Maurice et St-Gingolph, destiné à améliorer la capacité de transport aux heures de pointe, est en préparation entre les CFF et le Canton.

Contenu complémentaire