Alstom se retire de la joint venture prévue à Bienne.

La création d'une nouvelle entreprise pour l'entretien des véhicules dans l'atelier industriel de Bienne n'aboutira pas sous sa forme initiale. En effet, Alstom se retire de la joint venture prévue avec CFF Cargo. Les partenaires concernés, à savoir Alstom et CFF Cargo, étudient désormais d'autres possibilités pour une coopération sur le site de Bienne.

CFF Cargo et AlstomOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. regrettent, que la création de la nouvelle société pour l'entretien des locomotives de manœuvre, les véhicules de service et les wagons-citernes n'aboutira pas comme prévu en début d'année.

Par cette opération, Alstom aurait souhaité développer ses activités de service en Suisse. Toutefois, au fur et à mesure de l'avancée des travaux de préparation, le plan d'entreprise s'est révélé trop peu porteur. Il s'est avéré que l'activité avec les clients tiers pour l'entretien de véhicules diesel, en particulier, ne présentait pas assez de potentiel sur le long terme pour garantir une exploitation optimale de l'atelier à plus longue échéance.

Dans un premier temps, CFF Cargo poursuit de façon autonome la gestion de l'atelier industriel occupant environ 150 collaborateurs et collaboratrices. Les deux entreprises continuent d'étudier des possibilités de collaborer sous une autre forme. Parallèlement, ledit atelier sera intégré dans les analyses que mène actuellement CFF Cargo. En raison de l'évolution négative des résultats au premier semestre 2007, la «Task Force Turnaround CFF Cargo», actuellement à pied d'œuvre, prévoira une analyse complète de la société.

Contenu complémentaire