Les CFF élargissent l’offre pour les voyageurs.

Trois ans après l’introduction de Rail 2000, les CFF élargissent à nouveau l’offre de l’horaire. La mise en service du tunnel de base du Lötschberg permettra de réduire les temps de parcours à partir de décembre 2007 à destination du Valais et de l’Italie. D’autres améliorations concernant l’axe du Gothard ainsi que le trafic international sont prévues pour le changement d’horaire de décembre 2008.

Les CFF veulent «poursuivre sur la voie du succès remporté par Rail 2000», a expliqué Andreas Meyer, président de la Direction des CFF aujourd’hui à Berne aux médias. Depuis le grand changement d’horaire de Rail 2000, en décembre 2004, les CFF enregistrent une augmentation du nombre de voyageurs et des voyageurs-kilomètres. Jamais autant de personnes n’ont voyagé avec les CFF qu’en 2006. Et cette tendance persiste. Comme l’a indiqué Andreas Meyer, le trafic voyageurs des CFF a enregistré de nouvelles valeurs record pendant le premier trimestre de cette année: le nombre de voyageurs a augmenté de près de six pour cent par rapport à l’année passée pour atteindre 73 millions de personnes. Pour sa part, le nombre de voyageurs-kilomètres est de 3602 millions, soit une augmentation de presque cinq pour cent. Le marché de la clientèle fidélisée a aussi poursuivi son évolution positive: le nombre d’abonnements généraux et d’abonnements demi-tarif a poursuivi son ascension depuis le début de cette année. Les valeurs sur la satisfaction de la clientèle, régulièrement relevées par les CFF, sont également à la hausse. «Nous récoltons maintenant les fruits de Rail 2000», a constaté le président de la Direction des CFF. «Nous sommes sur la bonne voie. La demande pour des prestations ferroviaires croîtra encore».

Afin de répondre à l’avenir à cette demande, des investissements sont maintenant nécessaires pour l’extension de l’infrastructure, a déclaré Andreas Meyer: «C’est seulement de cette façon que nous pourrons poursuivre le développement de notre offre en trafics voyageurs et marchandises.» L’offre de base de ZEB («Zukünftige Entwicklung der Bahninfrastruktur» ou «futur développement de l'infrastructure ferroviaire»), constitue la première pierre de cet édifice, a déclaré Andreas Meyer.

Les CFF préparent déjà les extensions de l’offre en vue des changements d’horaire de 2008 et de 2009. «A partir de décembre 2007, les voyageurs gagneront encore en temps de parcours, en flexibilité et en confort», a affirmé Paul Blumenthal, directeur du trafic voyageurs des CFF. Au cœur de ce développement se trouve le nouveau tunnel de base du Lötschberg qui permet d’importantes réductions des temps de parcours grâce à la vitesse de 200 km/h pratiquée dans le tunnel. Cette même vitesse sera également la règle sur la ligne nouvelle Rail 2000 entre Olten et Berne. Le gain de temps de parcours en direction du Valais et de l’Italie atteindra jusqu’à une heure. «Le voyage de Zurich à Viège ne durera dorénavant plus que deux heures, alors qu’il est encore de trois bonnes heures actuellement», se réjouit Paul Blumenthal. Le nouveau nœud de correspondance d’Interlaken Ost permettra des gains de temps jusqu’à 19 minutes lors de voyages dans la région de la Jungfrau. En trafic international, le tunnel de base du Lötschberg introduira des relations plus rapides vers l’Italie. Les trains reliant Bâle à Milan via Berne et Brigue gagneront jusqu’à une heure et leur course ne durera plus que quatre heures à peine. En trafic vers la France, Paris se rapprochera nettement de Bâle et de Zurich; le temps de parcours se réduira de quelque 90 minutes. Les voyageurs profiteront de ce gain de temps dès le 10 juin 2007 par la mise en service de la nouvelle liaison TGV Est.

Une année plus tard, lors du changement d’horaire de décembre 2008, l’offre sur l’axe du Gothard sera transformée: Bâle sera reliée chaque heure à Lucerne par un ICN/IR avec un seul arrêt à Olten. De plus, le train IR Bâle–Zofingen sera prolongé jusqu’à Lucerne. Dès décembre 2008, un train pendulaire rapide circulera entre Arth-Goldau et Lugano avec un temps de parcours réduit d’un quart d’heure. Enfin, la cadence à la demi-heure sera introduite pour les IC sans arrêt entre Bâle et Zurich. Un nouveau train reliera Aarau à Zurich, avec arrêt à Lenzbourg, à la cadence semi-horaire. En trafic international avec l’Italie, quelque 30 minutes seront gagnées entre Genève et Milan grâce à la mise en service de rames pendulaires. Zurich sera reliée à Milan toutes les deux heures également par des rames pendulaires. En direction de l’Allemagne, l’offre créée par les trains ICE sera étendue au départ de Zurich et d’Interlaken. Enfin, le temps de parcours sera réduit de quelque 30 minutes entre Genève et Paris à partir de mi-2009 grâce à la transformation de la ligne du Haut-Bugey.

«Les horaires 2008 et 2009 contribuent largement à la poursuite de l’amélioration de l’efficacité du rail du point de vue de la  concurrence», a déclaré Paul Blumenthal, «le voyage par le train gagne encore en attractivité». «Parallèlement, les limites de capacités du réseau des CFF sont pratiquement atteintes par ces extensions planifiées de l’horaire», a encore précisé Paul Blumenthal.

Contenu complémentaire