Ils étaient des milliers à la fête de la gare de Bâle.

Vendredi et samedi, la gare de Bâle s'est transformée en place de fête: le bâtiment historique de la gare CFF fêtait son 100e anniversaire et la nouvelle ligne de TGV Zurich–Bâle–Paris son ouverture dès dimanche. Des milliers de personnes ont profité des nombreuses attractions et des visites guidées d'installations. Le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger, le président de la Direction des CFF Andreas Meyer et le Conseiller d'Etat bâlois Ralph Lewin ont baptisé une nouvelle rame TGV du nom de «Basel».

Vendredi et samedi, la gare CFF de Bâle a fêté le 100e anniversaire de son bâtiment historique ainsi que l'ouverture de la nouvelle ligne TGV Zurich–Bâle–Paris. A cette occasion, de nombreuses attractions étaient offertes sur la place de la Gare, dans le hall des guichets et sur la place Meret Oppenheim dans le quartier du Gundeli. Plusieurs milliers de visiteuses et de visiteurs ont profité de cette fête qui se poursuit encore ce soir. Une grande part des 130 000 voyageurs quotidiens empruntant la gare de Bâle ont profité de rester dans la gare plus longtemps qu'à l'accoutumée. Des visites guidées des installations ferroviaires, des courses d'essai dans le train historique de luxe TEE, ainsi que la visite de la nouvelle rame TGV Lyria ont attiré de nombreux intéressés. Le marché des spécialités françaises, placé dans le hall des guichets ainsi que les buvettes installées sur la place de la Gare ont réjoui les visiteurs. Les familles et les enfants ont profité des carrousels dressés sur la place Meret Oppenheim tandis que l'accompagnement musical atteignait son point d'orgue avec deux présentations de la célèbre formation «Pipes & Drums of Basel».


La qualité de la gare a fait ses preuves.

Le bâtiment de la gare de Bâle a une histoire mouvementée: il a été inauguré le 24 juin 1907 et sa construction réalisée par les architectes Emil Faesch et Emanuel La Roche a fait ses preuves. «La qualité de cette gare se remarque aussi par le fait que dans une structure centenaire, la nouveauté et le changement ont toujours été et demeurent toujours possibles» a constaté Andreas Meyer, président de la Direction des CFF. Il a baptisé ce matin en gare de Bâle CFF une nouvelle rame TGV du nom de «Basel». Ce baptême a eu lieu en présence du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger et de nombreux invités. Le rôle de parrain est revenu au Conseiller d'Etat bâlois en charge de l'économie, Ralph Lewin. Ce baptême a eu lieu à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle ligne de TGV: c'est en effet demain dimanche que le premier TGV quittera la gare de Bâle CFF à 8h04. Il arrivera trois heures et demie plus tard à sa destination, Paris-Est, après un voyage sur la ligne nouvelle à 320 km/h.


Un goût de TGV à Zurich aussi.

Vendredi et samedi, les voyageurs ont reçu un avant-goût de la nouvelle offre TGV à la gare de Zurich. Dans la halle principale, une action commune des CFF, de TGV Lyria, de la Maison de la France, de Railtour et de Frantour a donné un air de France au cœur de la RailCity. Les voyageurs ont reçu notamment des baguettes fraîches et ont eu l'occasion de tenter leur chance à la roue des millions où de beaux prix les attendaient.

La nouvelle offre TGV est disponible à la gare, ou par téléphone auprès de Rail Service 0900 300 300, (CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse), par Internet ou encore dans les agences de voyage. Des informations sur l'offre sont disponibles via Internet sous www.cff.ch/tgvlyria.

Contenu complémentaire