626 millions de francs pour l'entretien des tunnels.

Lors de sa dernière séance, le conseil d'administration des CFF a décidé de réaliser le deuxième programme d'entretien des tunnels. Au cours des dix prochaines années, les CFF investiront 626 millions de francs pour le maintien de la substance de 84 tunnels; en outre, 35 d'entre eux seront agrandis et équipés pour la circulation des trains à deux niveaux.

En 2000, les CFF ont réalisé le premier programme d'assainissement de tunnels d'un coût de quelque 320 millions de francs. Ce programme concernait l'assainissement et l'entretien de 59 tunnels. Lors de sa dernière séance, le conseil d'administration des CFF s'est prononcé pour le deuxième paquet. Il a accordé à cet effet un crédit de 626 millions de francs. Ce montant comprend les investissements en faveur de la sécurité dans le tunnel du Simplon.

Le deuxième programme d'entretien des tunnels comprend 84 ouvrages d'une longueur de 105 kilomètres répartis dans toute la Suisse. Quelque 50 pour cent de ces investissements servent au maintien, à long terme, de la substance, afin que les tunnels soient conformes aux exigences élevées de la sécurité de l'exploitation.


Equipement de tronçons supplémentaires pour les trains à deux niveaux.

Le solde, soit l'autre moitié des investissements, concerne des travaux d'agrandissement. Les CFF prévoient d'agrandir le gabarit de 35 tunnels et d'adapter la hauteur de la ligne de contact. Cela permettra à l'avenir le passage de trains à deux niveaux capables d'offrir de plus grandes capacités de transport des voyageurs sur les quatre lignes suivantes:

  • Lausanne–Brigue
  • Bâle–Delémont–Moutier–Bienne
  • Zoug–Arth-Goldau
  • Lignes d'accès du nouveau tunnel de base du Gothard

La réalisation de ces mesures est prévue de 2007 à 2016. Les CFF coordonneront les travaux de maintien de la substance et d'agrandissement des tunnels avec d'autres travaux de construction et d'entretien dans les régions concernées.


28,5 millions de francs pour la sécurité accrue dans le tunnel du Simplon.

Dans le cadre du programme d'entretien des tunnels, les CFF investissent également 28,5 millions de francs dans le tunnel ferroviaire du Simplon. Comparé à d'autres tunnels, ce dernier ne présente pas de risque particulier actuellement, malgré sa longueur de 19,8 kilomètres, comme le démontre une étude de risques établie à la demande des CFF. Le tunnel est constitué de deux tubes séparés, reliés entre eux par 46 galeries transversales, situées tous les 500 mètres. Comparé au nouveau tunnel de base du Lötschberg, l'actuel tunnel du Simplon dispose depuis 101 ans d'un standard de sécurité inférieur.

A cet effet, le conseil d'administration des CFF a décidé, lors de sa dernière séance, de réaliser des installations supplémentaires pour la sécurité dans le tunnel du Simplon en tant que contribution pour un niveau de sécurité unifié sur l'axe du Lötschberg entre la Suisse et l'Italie. Pour 17, 5 millions de francs, on prévoit dans les deux tubes du tunnel, sur une longueur totale de près de 40 kilomètres, des mesures de sauvetage individuel (éclairage, main courante, chemin de fuite et signalétique). Pour 11 autres millions, les galeries transversales existantes entre les deux tubes du tunnel seront transformées en tant que chemins de fuite.

La mise en oeuvre des mesures durera plusieurs années et devra être terminée au plus tard avec l'ouverture du tunnel de base du Gothard.

Contenu complémentaire