Les CFF renforcent l’offre en Suisse romande suite à l'interruption de la ligne Fribourg–Berne.

Suite aux dommages dus aux intempéries de la semaine dernière, la ligne CFF Fribourg–Berne reste interrompue pendant environ 10 jours entre Wünnewil et Flamatt. Entretemps, le terrain s’est stabilisé et les travaux de remise en état battent leur plein. Dès jeudi, les CFF élargissent l’offre pour les voyageurs sur la ligne du Pied du Jura entre Lausanne et Bienne, ainsi qu’entre Bienne et Berne. Entre Lausanne et Zurich les trains circulent à la cadence à la demi-heure.

L’interruption de la voie entre Wünnewil et Flamatt, due aux fortes intempéries de la semaine passée, entraîne des inconvénients pour la clientèle entre Fribourg et Berne. Tandis que les voyageurs au départ de Lausanne peuvent se rendre à Olten et Zurich et au-delà par Bienne–Neuchâtel, les voyageurs entre Fribourg et Berne et vice-versa doivent prendre les bus de remplacement affrétés par les CFF. Les utilisateurs du trafic régional prennent également des bus entre les gares de Schmitten et de Thörishaus. Les voyageurs doivent tenir compte de la capacité restreinte des bus et de leurs temps de parcours prolongés. Les CFF remercient leur clientèle concernée pour sa compréhension.

Ces jours derniers, les CFF ont déjà mis en marche des trains spéciaux sur la ligne du Pied du Jura. A partir de demain jeudi, les CFF renforcent momentanément leur offre sur la ligne du Pied du Jura. Les trains ICN Bienne–Constance circulant à la cadence horaire partiront déjà au départ de Lausanne. Les trains Intercity Genève–Lausanne–Fribourg–(Berne) feront arrêt à Renens VD afin d’assurer les correspondances avec ces trains ICN pour Bienne–Zurich. Dans le sens inverse, la correspondance aura lieu à Lausanne. La clientèle disposera dès lors d’une offre cadencée à la demi-heure Genève–Lausanne–Bienne–Olten–Zurich. La cadence à la demi-heure sera également étendue aux heures matinales et de soirée entre Bienne et Berne et les trains seront renforcés par des voitures supplémentaires. Ces trains supplémentaires sont intégrés dans l’horaire consultable en ligne. Les voyageurs au départ et pour Palézieux, Romont et Fribourg utilisent les relations via Fribourg et bus de remplacement entre Fribourg et Berne. Des bus de remplacement continuent de relier sans arrêt les gares de Fribourg et de Berne, tandis que d’autres bus relient les gares régionales de Schmitten, Wünnewil, Flamatt et Thörishaus. La ligne S1 du RER bernois relie normalement Berne à Laupen. L’élargissement de l’horaire a pour conséquence l’engagement temporaire de matériel roulant plus ancien sur certaines autres lignes.

0800 99 66 33.

La plate-forme minée par les intempéries s'est stabilisée. Les pluies particulièrement diluviennes qui se sont abattues la semaine passée dans la région fribourgeoise de Flamatt ont également mis à mal la plate-forme supportant la voie près de Wünnewil. L'érosion consécutive aux intempéries a créé un affaissement du terrain supportant les voies d'environ 50 centimètres sur une longueur de 150 mètres. Des analyses géologiques intensives se sont déroulées ces derniers jours. Elles démontrent que le remblai s'est stabilisé entretemps et que sa reconstruction ne s'avère aujourd'hui pas nécessaire. Les CFF, appuyés par des géologues et des ingénieurs, mettent au point les mesures d'assainissement de l'endroit sinistré. Les travaux en vue de l'assainissement complet devraient s'étendre sur une longue période. Sur la base de premières projections, le tronçon concerné devrait toutefois être utilisable de façon restreinte dans une dizaine de jours. Plusieurs mesures d'urgence sont en cours de réalisation. La stabilisation du pied du remblai sera réalisée à l'aide d'une digue de terre; une captation des eaux du talus sera installée et la voie et la ligne de contact électrique seront réparées. Un assainissement durable et à long terme est également en cours de planification. Sa réalisation devrait durer près d'un an tout en assurant l'exploitation ferroviaire courante.

Lors d'un point-presse organisé mercredi à Flamatt, Georg Schmalz, responsable de l'unité Voie ferrée des CFF, a répondu aux reproches émis dans les médias au sujet d'un entretien négligé: «Les CFF ont investi au cours des 15 dernières années dans le renouvellement et l'entretien du seul tronçon Schmitten–Flamatt quelque 50 millions de francs. Cette ligne bénéficie d'un entretien intensif comme n'importe quelle autre ligne principale du réseau» a souligné Georg Schmalz. «Il est avéré que les éléments naturels se sont déchaînés ici comme dans d'autres endroits du pays.» Les CFF s'efforcent de rétablir le tronçon dans les meilleurs délais afin de pouvoir le rouvrir dès qu'une exploitation sécurisée sera possible.

Jusqu'à nouvel avis, les CFF mettent en marche des trains supplémentaires sur la ligne du Pied du Jura ainsi qu'entre Bienne et Berne (voir texte principal).

Contenu complémentaire

Téléchargements.