UIC ERTMS World Conference 2007: 750 participants du monde entier se réunissent à Berne.

«Les Suisses ont été dès le début à l'avant-garde de la mise en œuvre d'ERTMS» a déclaré Michael Clausecker, Directeur général de l'UNIFE lors de l'ouverture, aujourd'hui, de la Conférence mondiale UIC sur le Système européen de gestion du trafic ferroviaire connu sous l'acronyme ERTMS.

Luc Aliadière, Directeur général de l'Union Internationale des Chemins de fer (UIC) a renchéri en soulignant que «la tenue de la Conférence en Suisse revêt une signification particulière car c'est une très bonne occasion de présenter les avancées qui ont été réalisées dans le domaine d'ERTMS et de débattre sur le sujet de notre Conférence: De l'indépendance à l'interopérabilité des réseaux.»

La Conférence mondiale UIC ERTMS a réuni plus de 750 participants venus de toutes les parties du monde. Au cours des prochains jours, les représentant de l'Union européenne, des gouvernements, des opérateurs ferroviaires et des constructeurs (de signalisation et de télécommunication) débattront et partageront leur expériences sur le développement et la mise en œuvre en vue d'acquérir un panorama général de tous les nouveaux développements des composants, à savoir d'ETCS (système unifié de signalisation et de trafic des trains) et du GSM-R (système de radio-communication) qui sont actuellement en service en Europe et dans diverses parties du monde.

Cette importante Conférence a été organisée en étroite coopération entre l'UIC, les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF), le BLS AG, l'Office fédéral suisse des transportsOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. et l'Union des Industries Ferroviaires Européennes (UNIFEOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.) avec l'appui des Associations du secteur ferroviaire – la CER et les EIM – ainsi que du Groupe des Utilisateurs ERTMS et du Groupe Industriel GSM-R.

Les participants ont été conviés ce matin à un parcours à bord d'un train ICN sur la nouvelle ligne Mattstetten–Rothrist avec franchissement du tunnel de base du Lötschberg afin d'assister à une présentation de l'ETCS niveau 2 avec des présentations vidéo en direct sur l'ETCS en Suisse. La Suisse est en effet un excellent exemple de la manière dont l'ERTMS a été efficacement intégré dans les plans de transport nationaux. ERTMS (ETCS et GSM-R) permettra ainsi de faire face à la forte augmentation de la demande intérieure et internationale de transport ferroviaire prévue pour les prochaines décennies.

La cérémonie d'ouverture a eu lieu en présence de Moritz Leuenberger, Ministre suisse des transports, de Luc Aliadière, Directeur général de l'UIC, Michael Clausecker, Directeur général de l'UNIFE et Ola Bergmann, Directeur du Groupe des Industriels GSM-R prononceront une allocution de bienvenue lors de la cérémonie d'ouverture de la Conférence, cet après-midi. Seront également présents Max Friedli, Directeur de l'Office fédéral suisse des transports, Conférence Meyer, Directeur général des CFF, Mathias Tromp, Directeur général du BLS, Karel Vince, Coordinateur ERTMS de la Commission européenne, Marcel Verslype, Directeur général, Pio Guido, Directeur du Département ERTMS à l'Agence ferroviaire européenne (ERA) et Vipin Sharma, Directeur général adjoint de l'UIC chargé de la dimension mondiale, Roland Heinisch, DB, actuel président de la Plateforme ERTMS, Michele Elia, Directeur général de RFI et futur Président de la Plateforme UIC ERTMS, Hansjörg Hess, Directeur de l'Infrastructure aux CFF et futur Vice-président de la Plateforme UIC ERTMS. Tom Harris MP, Sous-secrétaire parlementaire au Département des transports du Royaume Unit a fait spécialement le voyage de Berne pour participer à la visite technique.


L'ERTMS avec ses composants.

L'ETCS (système unifié de signalisation et de contrôle/commande de la marche des trains) et le GSM-R (système unifié de radio-communication ferroviaire) est un projet majeur pour l'avenir des Chemins de fer. Avec la mise en œuvre d'ETCS et du GSM-R, le développement d'ERTMS représente un investissement considérable pour toutes les Compagnies ferroviaires.

L'introduction d'une technologie commune pour un système unifié de signalisation et, plus généralement, un équipement européen standard et unifié (enclenchements, ETCS, GSM-R) avec les interfaces standards qui s'y rattachent, permettra d'accroître l'efficacité globale du réseau ferroviaire en accroissant la capacité des lignes et en améliorant la sécurité et l'interopérabilité, en particulier sur les corridors internationaux, en simplifiant les transports internationaux grâce aux trains directs, en permettant de réaliser des économies grâce à la réduction des coûts du contrôle des trains et grâce à des technologies, une infrastructure et des véhicules moins chers, au moins à long terme (harmonisation, standardisation, concurrence, quantités produites).


Etat d'avancement de la mise en oeuvre d'ETCS et du GSM R.

Les efforts communs des Chemins de fer et des Constructeurs pour promouvoir ERTMS sous la direction de l'Union européenne aboutissent désormais à un réussite pratique de plus en plus importante. Après de longues études pour l'élaboration des spécifications, les tests et les applications pilotes, la mise en œuvre a désormais commencé aussi bien sur les lignes à grande vitesse que sur les lignes conventionnelles à trafic mixte. Un service commercial complet fonctionne déjà sur plusieurs lignes.

L'ETCS est en cours de déploiement sur des itinéraires spécifiques, ce qui constitue une première étape vers l'alignement avec d'autres plans nationaux le long de certains corridors internationaux, conformément à la stratégie des six corridors engagée avec le protocole d'accord européen.

Aujourd'hui, plus de 2000 km de lignes sont en service commercial en ETCS niveau 1 et 2 et des contrats ont été conclus ou des prévisions existent pour équiper 20 000 km au cours des dix prochaines années. Du point de vue du matériel roulant, 852 véhicules sont en service commercial sur le réseau ETCS, 275 autres vont être achetés et 484 seront aménagés.

Le GSM-R a été généralement déployé dans de nombreux cas sur un plan national afin de remplacer les anciens systèmes analogiques. Il sera également utilisé pour transmettre les données ETCS des applications de niveaux 2 et 3 lorsque ETCS sera déployé.

2007 sera une année importante pour le développement du GSM-R en Europe puisqu'elle verra la première migration complète aux Pays Bas en attendant la migration ou les premiers pas vers elle en Italie, en Allemagne, en Norvège et en Suède d'ici la fin de l'année, sachant que cette migration concernera, à terme, environ 47 700 km de lignes ferroviaires. Il est prévu d'équiper en GSM-R environ 148 000 km, c'est-à-dire environ 67% du réseau ferroviaire européen, qui compte autour de 221 000 km. Plus de 50% du réseau européen aura migré fin 2009.

Au niveau mondial, les systèmes unifiés profiteront aussi aux Chemins de fer et des marchés portant sur 2018 km de lignes ont été conclus en Chine, en Inde, au Mexique, en Arabie Saoudite, en Corée du sud et à Taiwan. L'Australie a également installé un projet pilote.

Nous sommes certains que cette Conférence sera très fructueuse pour le futur développement équilibré d'ERTMS. Davantage d'informations seront fournies lors des Conclusions de la Conférence.

Contenu complémentaire