La gare CFF entre dans le giron des «Gare et plus».

La gare du chef-lieu du canton du Jura fait dorénavant partie des 22 «Gare et plus» des CFF. Le but de cette catégorie est de proposer une offre de base clairement reconnaissable. L'accueil dans ce giron des gares a été souligné par le baptême d'une rame au nom de Delémont.

Aujourd'hui vendredi 3 octobre et samedi, l'accueil de la gare de Delémont dans le giron des 22 «Gare et plus» des CFF a été marqué lors d'une manifestation. Les représentants du canton du Jura, de la ville de Delémont, des partenaires commerciaux et des CFF ont salué cette promotion et l'ont exprimé par des discours. Le baptême d'une rame moderne de type FLIRT au nom de Delémont a aussi symbolisé l'arrivée de la gare du chef-lieu dans cette catégorie de gares.

«Gare et plus» est un concept qui existe depuis deux ans. En Suisse romande, les gares de Neuchâtel, Fribourg, Yverdon-les-Bains et Genève- Aéroport en font déjà partie. Les CFF ont classé les plus grandes gares de leur réseau en «RailCity». Les 22 autres plus grandes gares sont regroupées dans le portefeuille «Gare et plus». Le but est de proposer dans ces gares une offre de base clairement reconnaissable aux clients et aux partenaires.

L'offre dans les «Gare et plus» comprend la vente des titres de transport au guichet ainsi qu'aux distributeurs automatiques de billet, le dépôt des bagages, l'agence de voyages, le change de monnaies et le transfert par virements. En matière de mobilité, outre l'arrêt des trains directs, on trouve l'auto-partage (Mobility), des places de parking de courte durée, le P+Rail et Bike+Rail et des taxis. En matière de services, le concept «Gares et plus» comprend un café, une restauration rapide, aussi à l'emporter, un kiosque et vente de la presse, un magasin d'alimentation, une pharmacie/droguerie, fleuriste, toilettes, bancomat et/ou postomat ainsi que des distributeurs de marchandises, téléphones, photomatons, etc.

Contenu complémentaire