Le mandat Hupac reste en partie au Tessin.

Les CFF ont accueilli avec satisfaction la décision de Hupac de maintenir au Tessin une partie de la maintenance de ses wagons. Ils regrettent toutefois que la réattribution des tâches se traduise par une nette réduction du volume d’entretien pour les ateliers CFF au Tessin. L’application des mesures d’amélioration de la compétitivité des ateliers de Bellinzone doit se poursuivre sans relâche.

La décision de HupacOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. permet le maintien de 50% du volume d’entretien actuel au Tessin. Les CFF se réjouissent que Hupac ait ainsi décidé de confier encore aux CFF la maintenance de ses wagons destinés au trafic à travers la Suisse, sur l’axe nord-sud. Les CFF ont ainsi pu conserver à Bellinzone une part importante du volume de travail des sites de maintenance de Bellinzone et Chiasso. Mais la décision d’attribution des travaux se traduit également par une nette réduction du volume de travail.

Comme l’a communiqué Hupac aujourd’hui même, les modalités de la future collaboration doivent encore être définies. La signature définitive du contrat est encore à venir. Les répercussions de la décision Hupac sur les centres d’entretien CFF de Bellinzone et Chiasso ne sont pas encore connues à ce jour. Globalement, la décision de Hupac devrait se traduire par une diminution du volume de travail confié aux ateliers tessinois d'environ 10%.

Dans le cadre de la procédure d’adjudication en cours, les CFF ont soumis une offre ambitieuse épuisant tous les potentiels décelés dans le cadre des négociations de la table ronde. Ces derniers temps, les responsables CFF et CFF Cargo ont lutté d’arrache-pied afin de décrocher le mandat. Plusieurs rondes de négociations ont permis aux CFF d’optimiser leur offre. Ils ont instamment prié Hupac de tenir compte des derniers développements aux ateliers de Bellinzone et des efforts conjoints de toutes les parties prenantes.

Les CFF prennent note avec satisfaction que Hupac s’engage à continuer de confier des mandats à Bellinzone et à Chiasso. Les CFF œuvrent intensivement à la recherche de mandats d’entreprises tierces pour les ateliers tessinois. Pour cette raison également, il vaut la peine de continuer d’appliquer et de réaliser les mesures décidées dans le cadre de la table ronde en vue du renforcement de la compétitivité.

Nicolas Perrin, chef CFF Cargo, représente les CFF au sein du conseil d’administration de Hupac. Conformément aux règles de gouvernance d’entreprise, Nicolas Perrin n’est pas habilité à intervenir dans la décision d’attribution du mandat d’entretien par Hupac, et a dû se récuser. En revanche, il s’est engagé à faire tout ce qui est en son pouvoir, en qualité de chef CFF Cargo, pour que le mandat Hupac reste au Tessin.

Contenu complémentaire