Après la panne d'un train ETR 470 dans le tunnel du Lötschberg.

Cisalpino SA rembourse la totalité du prix des billets aux clients qui ont dû  prendre place hier dans un train de remplacement dans le tunnel de base du Lötschberg et subir un retard important à la suite d'une panne. Pour leur part, les CFF s'efforcent de transférer en Suisse l'entretien insatisfaisant des véhicules du type ETR 470 s'effectuant en Italie. Mais des obstacles contractuels avec le partenaire italien empêchent le transfert rapide de l'entretien des trains Cisalpino en Suisse.

Cisalpino SAOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. est une filiale commune des CFF et de Trenitalia. Les CFF regrettent cette nouvelle panne d'une rame ETR 470 de Cisalpino dans le tunnel de base du Lötschberg. Elle a entraîné des désagréments et retards importants pour les quelque 200 voyageurs concernés, qui ont dû prendre place dans un train de remplacement à l'intérieur du tunnel. Cisalpino SA a décidé lundi encore de rembourser la totalité du prix des billets aux voyageurs concernés ¹). De cette façon, Cisalpino, à titre exceptionnel, va bien au-delà des dispositions internationales qui prévoient dans un tel cas un remboursement de 20 pour cent du prix du voyage.

En raison des pannes survenues aux véhicules du type ETR 470, les CFF et Cisalpino ont pris une série de mesures visant à minimiser les conséquences négatives des dérangements pour la clientèle. Depuis le changement d'horaire du 14 décembre 2008, les CFF et Cisalpino engagent en trafic intérieur suisse davantage de matériel roulant conventionnel CFF en remplacement des rames ETR 470. Cela permet de disposer de plus de créneaux d'entretien pour ces trains ainsi que de disposer de plus de trains de remplacement en cas de suppression d'un train Cisalpino. Les trains Cisalpino 51 et 56 Bâle-Milan via Domodossola et retour seront assurés au cours des prochains mois par des compositions conventionnelles. Les CFF ont aussi décidé d'engager en trafic interne suisse un train conventionnel dans les horaires des trains Cisalpino dès qu'une rame ETR 470 circule avec plus de dix minutes de retard. Ces mesures empêchent que les retards en trafic international avec l'Italie se répercutent sur le trafic national suisse.

Une difficulté majeure à l'amélioration de la fiabilité des rames ETR 470 réside dans le gros entretien de ces trains. Le contrat de coopération stipule en effet que cet entretien est effectué en Italie par le partenaire italien. Par conséquent, le savoir-faire et l'outillage adéquat ne se trouvent qu'en Italie. Les CFF ne peuvent pas passer outre les contrats et reporter simplement cet entretien d'Italie en Suisse, ce qui nécessiterait l'accord du partenaire italien. A remarquer toutefois que les CFF sont actuellement en contact avec leur partenaire. Les CFF sont convaincus que celui-ci ne subvient pas dans la mesure suffisante à ses devoirs d'entretien convenus contractuellement. Le lieu d'entretien des trains Cisalpino en Italie a été muté lors du changement d'horaire en Italie par le partenaire italien de Milano Martesana à Milano Greco. Il a été constaté qu'à cause de ce changement, l'entretien des rames ETR 470 de Cisalpino n'a pas pu être assuré, ce qui a entraîné de nouveaux retards de trains et des suppressions. Afin de palier à cette situation, Cisalpino a organisé en quelques jours un team d'une trentaine de personnes à Milano Greco à même d'assurer 24 heures sur 24 l'entretien des trains ETR 470.

Les CFF espèrent trouver la compréhension nécessaire auprès du partenaire italien pour améliorer rapidement et durablement la situation. Un report à grande échelle du gros entretien en Suisse est une option pour les CFF. Mais elle nécessite l'adaptation des dispositions contractuelles avec l'Italie.

Les CFF considèrent comme irréaliste la mise au rebus complète de la flotte des ETR 470 parce que les CFF ne disposent pas d'assez de matériel roulant, qui de plus, doit être apte à rouler en Italie. Lors du changement d'horaire, l'offre pour la clientèle ferroviaire a été augmentée à nouveau de 5,5 pour cent de trains-kilomètres, ce qui entraîne une utilisation maximale du matériel roulant.

Les difficultés actuelles sont accentuées par la livraison retardée des nouveaux trains ETR 610 malgré les conventions passées avec l'industrie ferroviaire. Les CFF et Cisalpino attendent maintenant depuis deux ans la livraison de ces nouveaux trains.

1) Les clients concernés envoient leur titre de transport utilisé à Cisalpino SA, Service à la cllientèle, Bahnhofplatz 14, 8001 Zurich.

Contenu complémentaire