Les CFF veulent offrir des perspectives à long terme aux AI de Bellinzone.

Samedi, lors de leur rencontre avec les partenaires sociaux et le comité de grève des AI de Bellinzone, les CFF ont proposé la tenue d’une table ronde consacrée à l’avenir de Bellinzone. Le but de cette table ronde est d’offrir des perspectives durables aux AI de Bellinzone. Dans ce contexte, les CFF sont disposés à soumettre à examen les réflexions et solutions retenues pour les AI de Bellinzone, ainsi qu’à étudier des alternatives qui pourraient impliquer le soutien du monde politique. La proposition des CFF dans le détail:

Bellinzona futuro – ou comment offrir aux AI de Bellinzone des perspectives durables.

  • En collaboration avec des acteurs du secteur privé, avec le suivi du gouvernement tessinois et avec la participation du personnel et de ses représentants, les CFF entendent:
    - expliquer concrètement les réflexions,
    - commenter les alternatives,
    - déclarer réalisables les solutions envisagées.
  • Les CFF sont prêts à soumettre à examen les réflexions et solutions retenues, ainsi qu’à étudier des alternatives qui, le cas échéant, pourraient être concrétisées avec l’aide du monde politique.

A l’occasion de cette table ronde, les CFF monteront qu’ils ont la ferme intention de mettre sur pied un atelier compétitif spécialisé dans l’entretien des wagons à Bellinzone avec le concours d’acteurs du secteur privé. Cela inclut, entre autres, l’acquisition de mandats à l’étranger et la formation d’apprentis.

Cette table ronde permettra de préciser les travaux susceptibles d’être effectués durablement à Bellinzone aussi pour d’autres régions (p. ex. la production de composants tels que moteurs et valves de frein).

On montrera également qu’il est possible d’éviter des licenciements, en particulier par la création d’emplois et l’octroi d’aides financières au démarrage.

Les participants à la table ronde examineront aussi d’autres opportunités qui pourraient, le cas échéant, être concrétisées avec le soutien des instances politiques.

Conditions cadres:

  • Suspension de la grève contre suspension de la mise en œuvre des décisions
  • Acceptation d’une trêve de deux mois et confidentialité des discussions
  • Retour à la normale durant la Semaine sainte
  • Constitution d’un groupe de pilotage restreint
  • Volonté de travailler d’arrache-pied et dans le calme
  • Premiers résultats avant Pencôte

Contenu complémentaire