Les syndicats étaient informés des mesures.

Les CFF ont informé à plusieurs reprises depuis l’automne 2007 la communauté de négociations des partenaires sociaux sur la situation de CFF Cargo. Les partenaires sociaux sont aussi été informés à l’avance sur les résultats de l’analyse de la Taskforce CFF Cargo et sur les mesures envisagées, ainsi que leurs conséquences pour les collaborateurs. Les CFF ont entièrement respecté leur devoir contractuel d’information envers leurs partenaires.

Lors des discussions actuelles sur l’assainissement nécessaire et le repositionnement de CFF Cargo, les représentants des syndicats ont prétendu que les CFF n’auraient pas respecté leur devoir contractuel d’information et auraient ainsi violé la convention collective de travail. Cette affirmation est fausse et personne n’est mieux placé pour le savoir que les représentants des syndicats : certains d’entre eux étaient présents eux-mêmes à ces séances d’informations. Les CFF ont rempli leur devoir d’information assez tôt et de manière répétée.

Les CFF ont en effet informé depuis l’automne dernier et de manière répétée la communauté de négociations des quatre partenaires de la convention collective de travail (CCT) – le «Syndicat du personnel des transports, SEV», le « Syndicat chrétien du personnel des services publics et du tertiaire de la Suisse, Transfair», le «Syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants, VSLF » et l’«Association des cadres des transports publics, ACTP» – sur la situation de CFF Cargo.

  • Les dirigeants des syndicats ont été informés sur les premiers résultats des analyses de la Taskforce et sur les mesures urgentes engagées lors d’une conférence au sommet sur la situation de CFF Cargo le 13 novembre 2007.
  • Dans le cadre des trois rondes de négociations sur les salaires 2008, les CFF ont informé du mauvais résultat de CFF Cargo.
  • Lors de la séance de coordination du groupe CCT le 31 janvier 2008, il a aussi été traité de CFF Cargo.
  • Les dirigeants du SEV ont en outre été informés personnellement le 21 décembre 2007 par le CEO Andreas Meyer sur l’état des travaux de la Taskforce CFF Cargo et en particulier sur la situation à Bellinzone.

Dans les jours précédant la conférence de presse sur les décisions du Conseil d’administration des CFF sur l’assainissement et le repositionnement de CFF Cargo du 7 mars dernier, une large information des partenaires sociaux a eu lieu.

  • Le lundi 3 mars 2008 déjà, lors d’une séance spécialement destinée à ce sujet, les CFF ont informé l’ensemble de la direction du SEV sur les résultats de l’analyse et sur les mesures prévues. Les répercussions pour le personnel y ont été aussi tout spécialement thématisées.
  • Le mercredi 5 mars 2008, des rencontres ont eu lieu avec la présidence du VSLF et la direction de la branche transports publics de Transfair.
  • Le jeudi 6 mars 2008, les CFF ont également informé les représentants de l’ACTP des résultats des analyses, des mesures prévues et de leurs répercussions sur le personnel.

Le Conseil d’administration des CFF a approuvé les décisions sur CFF Cargo le jeudi soir 6 mars 2008.

  • Le vendredi 7 mars 2008, les CFF ont informé à 6 heures 30 les organes dirigeants des partenaires spéciaux, lors d’une rencontre au siège des CFF à Berne.
  • A 7 heures, les séances d’information et de discussion avec les collaborateurs sur les mesures prises avaient lieu dans les différents sites concernés par les mesures prises.

Coûts de la grève à Bellinzone : plus de 250'000 francs par jour

Contenu complémentaire