Le Conseil d'administration décide de la suspension des mesures à Bellinzone.

Le Conseil d'administration des CFF a décidé hier soir, lors d'une séance extraordinaire, de suspendre l'application des mesures planifiées à Bellinzone jusqu'au 9 mai 2008. En contrepartie, le Conseil d'administration s'attend à ce que la grève se termine à Bellinzone ces prochains jours.

Les CFF ont informé par lettre le comité de grève et les commissions du personnel des ateliers industriels de Bellinzone de la décision prise lors d'une séance extraordinaire du Conseil d'administration de dimanche soir. La lettre stipule que «dans une situation difficile, un dialogue basé sur la confiance est la condition sine qua non à la recherche et à la concrétisation de solutions d'avenir acceptables par tous. Nous avons ouvert le dialogue et souhaitons le poursuivre. Lors d'une séance extraordinaire, le Conseil d'administration a décidé de suspendre la mise en œuvre des mesures concernant le site de Bellinzone jusqu'au 9 mai 2008. En contrepartie, il attend du personnel de Bellinzone qu'il mette un terme à son mouvement de grève ces prochains jours.»

Le Conseil d'administration rappelle l'offre d'organiser une table ronde que les CFF ont faite aux syndicats et aux grévistes lors de la réunion des partenaires sociaux de samedi à Biasca. Ainsi, comme le décrit la lettre, «toutes nos réflexions et solutions pourront être rediscutées dans un cadre approprié. Toutes les alternatives, notamment celles susceptibles d'être concrétisées avec l'aide du monde politique, seront aussi examinées et évaluées de manière franche et ouverte».

Les CFF communiquent également dans cette lettre que des discussions auront lieu dès cette semaine avec les partenaires sociaux sur les autres sites touchés par les mesures de restructuration de CFF Cargo.