Nouvelle étape pour la centrale de pompage-turbinage Nant de Drance dans le Bas-Valais.

Les conseils d’administration d’Atel et des CFF ont approuvé la réalisation commune (Atel 60%, CFF 40%) de la centrale de pompage-turbinage Nant de Drance. Le projet est budgétisé à 990 millions de CHF, sous réserve de l’octroi de la concession et du permis de construire ainsi que des restrictions budgétaires supplémentaires en matière de construction et d’exploitation. Les travaux devraient commencer à la mi-année 2008 et la centrale devrait être opérationelle à partir de 2015.

Visant une production d’énergie de superpointe, le projet est situé sur le territoire de la commune valaisanne de Finhaut, entre Martigny et Chamonix, et utilisera la hauteur de chute entre les deux lacs artificiels d’Emosson et du Vieux Emosson. La centrale Nant de Drance est prévue à 1800 mètres d’altitude et sera entièrement souterraine. L’accès aux cavernes sera assuré par une galerie d’une longueur de 5 kilomètres. L’impact sur l’environnement sera donc réduit au minimum.

La puissance de turbinage et de pompage de la centrale est évaluée à 600 mégawatts. L’analyse prospective relève la contribution importante du projet Nant de Drance pour garantir la sécurité de l’approvisionnement sur le réseau électrique suisse. La réalisation a également pour but de couvrir les pics de consommation fréquents dans l’exploitation ferroviaire des CFF et de plusieurs chemins de fer privés approvisionnés par les CFF comme TRAVYS ou BLS. En outre, par une technique de machines appropriée, la centrale sera en mesure de répondre en très peu de temps aux fluctuations du réseau. Enfin elle sera un atout pour pallier aux irré-gularités de production issue d’énergies renouvelables. Ainsi, grâce aux technologies les plus modernes, l’ouvrage enregistrera un rendement exceptionnellement élevé de plus de 80%.

Vous trouverez de plus amples informations sur le projet ainsi que des photos de presse sur www.nant-de-drance.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Contenu complémentaire