Modernisation de l'infrastructure électrique du nœud ferroviaire de Genève.

Le Conseil d'administration des CFF a accordé un crédit de 135 millions de francs en faveur de la modernisation des infrastructures électriques entre Genève et La Plaine et de la signalisation entre Genève et Châtelaine. Ces améliorations simplifieront les infrastructures et augmenteront la capacité de cette ligne très fréquentée. Le système de signalisation suisse sera substitué au système français entre Genève et Châtelaine.

Le noeud ferroviaire de Genève est un point stratégique en plein développement pour les liaisons ferroviaires internationales, nationales et régionales. Cette région dispose actuellement de trois systèmes de courants de traction (SNCF: 1,5 kV et 25 kV, CFF : 15 kV) et deux types de signalisation (française et suisse). Le développement actuel du trafic ferroviaire dans la région de Genève, ainsi que la future mise en service du CEVA entre Genève et Annemasse demandent impérativement une simplification des infrastructures afin de clarifier l'exploitation et d'augmenter la capacité des installations.

En accord avec l'Office fédéral des transports (OFT)Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre., la Société Nationale des Chemins de fer Français (SNCF)Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre. et Réseau ferré de France (RFF), les CFF ont décidé la mise en place d'une signalisation suisse sur le territoire national entre Genève et Châtelaine. L'alimentation en courant de traction entre Genève et La Plaine sera transformée et passera de l'actuel 1,5 kV continu au 25 kV ~ 50 Hz. La ligne de contact y sera reconstruite. La section Genève–Châtelaine sera pourvue d'une nouvelle diagonale d'échange en vue du raccordement aux Lignes à grandes vitesse LGV et la ligne de contact y sera commutable de 25 KV à 15 kV. L'ensemble de ces travaux sera achevé à l'horizon 2013.

Enfin, une nouvelle sous-station électrique nécessaire pour l'alimentation en 25 kV sera réalisée à Verbois.

Contenu complémentaire