Paysage des gares de triage CFF: prestations de triage concentrées.

En raison de l'évolution des besoins du marché, les CFF adaptent le paysage des gares de triage. Le Conseil d'administration des CFF a approuvé le concept correspondant. Les activités de tri des wagons de la gare de triage d'Olten seront concentrées dans les installations de Däniken. 28 places de travail sont supprimées sans licenciements. Les CFF recherchent des solutions pour les collaborateurs concernés.

La gare de triage d'Olten est composée de deux installations occupant quelque 70 collaborateurs, celles d'Olten et celle de Däniken. A partir du changement d'horaire de décembre 2008, les installations d'Olten ne fourniront plus de prestations de triage, celles-ci seront exécutées dans les installations de Däniken. CFF Infrastructure dispose à Däniken d'installations plus modernes et d'une capacité de rendement supérieure. Les installations d'Olten seront converties pour d'autres fonctions, les voies restent à disposition pour assurer des mises en place de wagons et le garage de trains. Les mesures décidées touchent quelque 36 collaborateurs de la gare de triage d'Olten. Entre 5 et 8 d'entre eux ont la possibilité de passer chez CFF Cargo. En tout, ce sont 28 places de travail qui sont supprimées.

Les CFF ont informé à temps déjà les partenaires sociaux des mesures planifiées et recherchent avec les intéressés de nouvelles occupations. Selon la Convention collective de travail en vigueur, ces mesures n'entraînent aucun licenciement.


Réalisation en deux temps.

Le Conseil d'administration des CFF a adopté le concept du paysage futur des gares de triage lors de sa dernière séance. La situation initiale découle de l'évolution des conditions de marché et des exigences de la clientèle. Elles ont conduit à l'adaptation de la palette d'offres de CFF Cargo induisant de nouveaux concepts du trafic et entraînant des conséquences sur les gares de triage. CFF Cargo et Infrastructure ont établi communément une stratégie d'ensemble en vue de l'optimalisation du paysage des gares de triage. Outre les adaptations dans le concept de transport de CFF Cargo, les CFF avaient le mandat de la Confédération d'examiner la possibilité de ramener à l'avenir de huit à six le nombre de gares de triage. Ces installations inscrivent des frais d'exploitation non couverts élevés et sont sous-utilisés. Dans les gares de triage d'Olten et de Bienne, d'importants investissements de remplacement et d'extension sont nécessaires.

Le nouveau concept de transport de CFF Cargo et le besoin en adaptation des gares de triage débouchent sur les mesures suivantes:

  • Lors d'un premier pas, CFF Cargo introduit en décembre 2008 son nouveau réseau express. Les prestations de triage sont concentrées sur les gares de Zurich-Mülligen, Däniken et Renens. Ce qui conduit à la concentration mentionnée des prestations de triage dans les installations de Däniken.
  • L'introduction au niveau suisse du réseau CargoRail suivra probablement en décembre 2009. La concentration des activités sur quelques gares de triage permet une utilisation élevée des capacités et des délais d'enlèvement, de mise en place et de transport plus flexibles. Ce qui entraînera des conséquences sur la gare de triage de Bienne: le besoin en prestations de triage diminuera. Des études détaillées ne sont pas encore disponibles. Les conséquences sur la gare de triage de Bienne ainsi que sur sa réaffectation seront étudiées à fond dans un prochain pas.

Selon la décision du Conseil d'administration des CFF, des modifications fondamentales ne sont pas attendues présentement dans les autres six gares de triage des CFF.

Contenu complémentaire