Assainissement de la tranchée nord du Corbéron.

La tranchée nord du Corbéron, située entre Puidoux-Chexbres et Palézieux, nécessite un assainissement complet. Le mur de soutènement, construit en même temps que la ligne Lausanne–Berne, en 1860, présente en effet des signes de fatigue. Les travaux, en cours jusqu'en décembre 2009, sont effectués selon les mêmes principes que ceux mis en œuvre pour la partie sud en 2004.

Le mur de soutènement, situé dans la partie nord de la tranchée du Corbéron, mesure environ 600 mètres de longueur et jusqu'à six mètres de hauteur. Sous l'effet du temps, il présente des signes de fatigue tels qu'instabilité et déformations. Il nécessite donc un assainissement complet. Ce dernier est effectué selon les mêmes principes que ceux mis en œuvre pour la partie sud, en 2004.

Les travaux, en cours jusqu'en décembre 2009, portent notamment sur la démolition du mur existant en pierres naturelles, l'élargissement de la tranchée, le renouvellement du drainage et la mise en place d'un revêtement de protection sur la face molassique du talus. La voie sera renouvelée et sa géométrie corrigée.

Lors de la démolition du mur, durant huit nuits de fins de semaines, entre le 2 mai et le 28 juin 2009, le trafic ferroviaire sera totalement interrompu entre Puidoux-Chexbres et Palézieux et remplacé par un service de bus.

Le coût des travaux est estimé à 8,5 millions de francs.

Contenu complémentaire