Report du début des travaux de transformation de la gare Cornavin.

Les travaux de transformation de la gare Cornavin ne pourront pas débuter comme prévu en juin 2009. En effet, suite aux recours déposés, le chantier est retardé d'au moins 6 mois, dans le meilleur des cas.

Le projet de transformation de la gare Cornavin à Genève prévoyait un début des travaux en juin 2009. En mettant l'accent sur la convivialité et la qualité du service à la clientèle, la rénovation de la gare vise entre autres une amélioration considérable des flux de voyageurs, avec un soin particulier des espaces publics dans la gare ainsi que sa relation avec l'environnement urbain. Les travaux doivent durer 3 ans et demi; l'investissement se monte à quelque 90 millions de francs.

Le projet a déjà été approuvé par le canton de Genève, mais le délai prévu pour le début des travaux ne pourra pas être tenu, car les recours déposés bloquent le projet. Le dossier est actuellement en traitement à la Commission cantonale de recours en matière de construction, ce qui implique un retard d'au moins six mois. Les travaux pourraient donc débuter, dans le meilleur des cas, au début 2010.

Dans l'intervalle, les CFF vont rechercher des solutions transitoires avec leurs partenaires, pour que les commerces concernés puissent rester en activité en attendant le début des travaux. L'objectif des CFF est d'assurer ainsi des services de qualité pour la clientèle dans la gare Cornavin.

Les CFF regrettent le recours déposé par la Ville de Genève, d'autant plus que le projet de transformation de la gare a été élaboré en collaboration avec les services de la Ville et du Canton, assurant ainsi que le projet réponde aux attentes de chacun. De plus, les recourants mettent en relation deux dossiers qui n'ont rien en commun: d'un côté, le projet immobilier de la Ville à Montbrillant et de l'autre la transformation de la gare Cornavin.

Le retard que prend le projet est particulièrement regrettable au vu de la situation conjoncturelle actuelle. Les retards dans le début des travaux se font au détriment des passagers, qui sont plus de 114 000 à transiter chaque jour par la gare Cornavin.

Les CFF sont toujours intéressés à trouver une solution rapide en collaboration avec la Ville, de sorte que les clients n'attendent pas plus longtemps avant la modernisation de la gare.

Contenu complémentaire