Davantage de trains et de places assises grâce à des améliorations ciblées.

Le nouvel horaire des CFF entre en vigueur le 13 décembre prochain. Même si le réseau est déjà fortement mis à contribution, les CFF ont pu étendre encore leur offre aux heures de pointe et aux heures extrêmes, tant en trafic grandes lignes qu’en trafic régional. En trafic international, les temps de parcours se raccourcissent entre la Suisse et Paris et, grâce à du nouveau matériel, entre Zurich et Vienne. Comme déjà annoncé, Trenitalia et les CFF reprennent chacun la responsabilité du trafic voyageurs entre la Suisse et l’Italie.

Le réseau des CFF est le plus densément exploité du monde et il est à ses limites de capacités. Une forte extension de l’offre ne sera possible qu’après la réalisation de grands chantiers de construction d’infrastructures, comme par exemple la ligne diamétrale de Zurich ou encore les extensions prévues par le projet ZEB (Futur développement de l’infrastructure ferroviaire). Ces projets doivent être réalisés rapidement, car la demande de prestations ferroviaires est en constante augmentation depuis plusieurs années. Cela est particulièrement valable pour les heures de pointe et entre les grands centres.


Trafic international: plus vite à Paris et à Vienne.

Désormais, cinq relations TGV relient chaque jour Paris et Zurich, et quatre dans l’autre sens. Cinq relations dans chaque sens relient en outre Paris et Bâle. Grâce aux travaux effectués sur la ligne du Jura en France, les temps de parcours ont pu être réduits de 15 minutes entre Lausanne et Paris.

Les deux relations railjet Zurich–Salzbourg et Zurich–Salzbourg–Vienne Westbahnhof (chaque jour un train par sens) fixent désormais de nouveaux standards de confort. Le train railjet des Chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB) propose, outre une classe Economy et une première classe, plus de 16 places dans la classe Premium. Toutes les compositions railjet disposent d’un Bistro et proposent la restauration à la place en première classe et en classe Premium. Les temps de parcours ont aussi été raccourcis.

Comme déjà annoncé, Trenitalia et les CFF reprennent eux-mêmes le trafic ferroviaire voyageurs entre la Suisse et l’Italie. Chaque réseau prenant la responsabilité des trains à la frontière. Zurich et Milan seront reliées toutes les deux heures, avec sept trains ETR 470 par jour. Sur l’axe du Lötschberg et du Simplon, les nouveaux ETR 610 entrent en service, avec trois trains par jour et par sens entre Bâle et Milan, et quatre trains par jour et par sens entre Genève et Milan, dont l’un poursuit sa route jusqu’à Venise.


Trafic national: des améliorations ciblées.

La relation Intercity (IC) supplémentaire introduite entre Berne et Zurich sera appréciée des pendulaires: un train quittera Berne à 16h14 et contribuera à soulager les autres convois de fin de journée. Les CFF visent le même objectif avec un nouvel InterRegio (IR) entre Berne et Spiez (Berne départ 18h31). Le nouvel horaire propose en outre une nouvelle relation rapide entre Bâle et Brigue (Bâle dp. 19h28, Berne, arr. 20h35). Un nouvel IC relie le matin tôt, du lundi au vendredi, Coire à Zurich (Coire, dp 05h06, Zurich HB arr. 06h23), permettant ainsi d’arriver suffisamment tôt à l’aéroport de Zurich.

L’InterRegio Lucerne–Lausanne (Lucerne dp. 10h00) sera prolongé jusqu’à Genève-Aéroport (Genève arr. 12h50 Uhr) et comblera ainsi un trou dans l’offre horaire entre Berne et Genève. Situation identique en sens inverse, avec un IR partant désormais de Genève-Aéroport à 15h01 pour Lucerne. Du lundi au vendredi, un train RegioExpress supplémentaire circulera entre Lausanne et Genève le soir (Lausanne dp. 18h23). Le train mis en service le matin entre Martigny et Genève suite aux travaux sur l’autoroute A1 est maintenu et sera désormais composé de matériel climatisé. Dans le canton du Jura, la relation RegioExpress rapide Delle–Porrentruy–Delémont–Bienne circulera chaque heure jusqu’à Bienne, offrant ainsi une cadence à la demi-heure entre Delémont et Bienne. En outre, en trafic régional, les cantons de Vaud et de Neuchâtel proposent dès le changement d’horaire des trains modernes et confortables de type Flirt ou Domino.

Au Tessin, des trains supplémentaires circuleront aux heures de pointe sur la ligne Chiasso–Lugano–Bellinzone.

Sur la ligne du Saint-Gothard, le service de restauration à la place en première classe est étendu à 17 trains ICN (15 auparavant). Ce projet-pilote de service à la clientèle est offert entre Arth-Goldau et Bellinzoneet poursuit sa phase de test jusqu’au 11 décembre 2010.


Davantage de relations tard le soir et durant la nuit.

La cadence à la demi-heure en trafic régional entre Olten et Soleure est prolongée de deux heures, jusqu’à 22 heures, et jusqu’à minuit le vendredi et le samedi. Dans le Chablais, deux trains supplémentaires circulent le soir entre Saint-Maurice et Lausanne, avec correspondances pour Genève, Fribourg et Bienne. Sur la ligne Lucerne–Zoug–Zurich, trois nouvelles relations RegioExpress avec supplément de nuit sont introduites les samedis et dimanches. Les relations Nightbird existantes entre Zurich et Berne et entre Zurich et Bâle ne seront pas maintenues, en raison d’une trop faible demande. Un bus Nightbird circule désormais entre Genève-Aéroport et Berne: de mi-mai à fin octobre, le bus quittera Genève-Aéroport à 23h30 les vendredis et samedis soir, pour arriver à Berne à 1h20.


Plus de place pour les enfants et les familles – moins d’espaces silence.

Actuellement, 20 des 40 voitures de commande IC à deux étages disposent d’un espace de jeux équipé d’installations ludiques pour les enfants. A partir de l’été 2010, les voitures de commandes restantes seront progressivement réaménagées avec un espace de jeux. De même, les compositions IC et ICN à un étage seront petit à petit réaménagées avec un compartiment familles. Cet espace dispose de places pour les poussettes. Les tables latérales y sont recouvertes d’une feuille de jeux qui permet aux enfants de jouer par exemple à «Hâte-toi lentement».

Les agents de train rencontrent de plus en plus de résistances et d’incompréhension lorsqu’il s’agit d’appliquer les règles de retenue dans les espaces silence, particulièrement lors des heures de pointe. Les CFF ont aussi noté une augmentation des réactions de la clientèle à ce sujet. Les compositions du type VU IV et ICN sont concernées en premier lieu. En outre, les espaces silence limitent souvent les possibilités de réservation en 2e classe, de sorte que les groupes doivent parfois être refusés ou alors circuler dans d’autres trains. Pour toutes ces raisons, les CFF vont donc supprimer les espaces silence dans les voitures 2e classe dès le changement d’horaire.


Online dans le train: meilleur accès, meilleures connexions.

Les CFF offrent un accès large bande à internet dans les zones business de plus de 70 voitures de 1ère classe, en collaboration avec Swisscom; le train devient ainsi un «Hotspot» mobile. Voyager confortablement et travailler efficacement sont des arguments qui plaident très clairement en faveur du rail. Jusqu’ici, c’était sur la ligne Berne–Zurich qu’il était possible de surfer avec la plus large bande. A partir du changement d’horaire, les lignes entre Genève et Lausanne ainsi qu’entre Berne et Thoune disposeront elles aussi d’un accès à large bande. Swisscom continue en outre à développer le réseau actuel le long des lignes ferroviaires.

Les ordinateurs portables, les natels et les baladeurs sont de plus en plus fréquents à bord des trains CFF. Les clients ont donc plus fréquemment besoin de connecter leur appareil portable au réseau électrique. Les CFF s’adaptent à cette évolution et ont déjà installé des prises électriques dans 20 pour cent des véhicules 1ère et 2e classe. Plus de 1'200 voitures auront été équipées d’ici 2013, ce qui représente plus de 35'000 prises électriques.


Frais de dossier en trafic voyageurs international.

La vente de billets internationaux avec conseil personnalisé ne couvre plus ses coûts. Pour cette raison, dès le 13 décembre 2009, des frais de dossier de 5 francs par voyage et par personne seront appliqués sur les voyages à l’étranger qui sont commandés au guichet CFF ou via le Callcenter CFF. Ces frais de dossiers s’appliquent pour les billets à partir de 25 francs. Les commandes en ligne de billets internationaux auprès du Ticketshop CFF sur internet ne sont pas concernés par ces frais de dossier. De même, ces frais ne s’appliquent pas sur les billets pour les jeunes jusqu’à 16 ans et pour les destinations situées dans les zones limitrophes.

Le nouvel horaire est disponible dès le 9 novembre sur internet ainsi que sur l’application CFF Mobile pour iPhone et téléphones portables équipés de Java.

Contenu complémentaire