ZEB pour une infrastructure ferroviaire aménagée.

Au cours des 20 prochaines années, le réseau ferroviaire suisse sera aménagé pour 5,4 milliards de francs avec le grand projet Développement de l’infrastructure ferroviaire, abrégé ZEB. Dans un premier temps, ce sont plus de 60 projets de dimensions réduite à moyenne qui seront réalisés dans toute la Suisse, dont le tunnel d’Eppenberg, la 4e voie entre Lausanne et Renens, ainsi que l’aménagement du corridor d’Oerlikon–Winterthour.

L’Office fédéral des transportsOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. OFT et les CFF ont informé les médias de la mise en œuvre du projet ZEBOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. qui, dans l’ensemble, ne comprend pas moins de 100 ouvrages répartis sur toute la Suisse et dont la plupart ne consistent pas en de nouveaux tronçons mais en aménagements du réseau en place. Afin que l’exploitation ferroviaire ne soit pas perturbée par de nombreux chantiers, ainsi que pour des raisons financières, la plupart des projets seront mis en œuvre pour une enveloppe globale de 2.7 milliards de francs dans un premier temps. Voici les principales mesures préconisées:

  • 4e voie Lausanne–Renens
  • Désenchevêtrement de Wylerfeld
  • Désenchevêtrement de Liestal
  • Tunnel d’Eppenberg
  • Ligne diamétrale (DML) de Zurich – Oerlikon et voies d’accès
  • Voies d’accès au St-Gothard

Cette première étape a pour but d’éliminer les principaux goulets d’étranglement. Dès que les préavis seront tombés sur le futur programme d’expansion Rail 2030, la mise en oeuvre des autres mesures décidées dans ZEB pourra démarrer. Ce déroulement des opérations vise à assurer que toutes les actions soient harmonisées les unes avec les autres.

Contenu complémentaire