Le «ClimaExpress» à destination de Copenhague.

Le «ClimaExpress» des CFF et de City Night Line a quitté aujourd’hui la Suisse à destination de Copenhague, avec à son bord le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger ainsi que 80 personnalités de la politique, de l’économie et du monde scientifique. Moritz Leuenberger participera à la rencontre ministérielle de la 15ème conférence de l’ONU sur le climat. De Burgdorf à Bâle, le train spécial sera conduit par une locomotive RE 460 spécialement décorée, arborant le slogan «Le train, un geste pour le climat». Elle fera ensuite dans toute la Suisse la promotion du chemin de fer, moyen de transport respectueux de l’environnement.

«Chacune et chacun peut, en choisissant son moyen de transport, apporter sa contribution au climat», a rappelé à Burgdorf Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF aux invités du «ClimaExpress» à destination de Copenhague. En effet, l’efficience énergétique du chemin de fer en fait le moyen de transport idéal pour absorber les besoins de mobilité du futur, en harmonie avec le climat et l’environnement. «C’est une raison d’investir dans l’entretien et l’extension de l’infrastructure ferroviaire», a poursuivi Andreas Meyer: «Le chemin de fer apporte une contribution importante à l’économie, au tourisme et à la population de ce pays, et bien sûr aussi au climat».

Aujourd’hui, 900 000 personnes voyagent quotidiennement avec les CFF – un nombre record. Ces 20 prochaines années, la mobilité autour des grandes agglomérations devrait atteindre jusqu’à 100% d’augmentation. Il est important de pouvoir couvrir le plus possible ces besoins en respectant l’environnement et les générations futures. Pour les CFF, le développement durable est un devoir et un objectif prioritaire. Les CFF, en s’engageant fortement en faveur de l’environnement, se doivent de respecter la charte du développement durable de Suisse Tourisme, qu’ils ont signée. Jusqu’en 2020, les CFF visent à réduire de 30% leurs propres émissions de CO2 par rapport à 1990.

Une locomotive Re 460 spécialement décorée a été présentée pour la première fois aujourd’hui à Burgdorf. Celle-ci rappellera ces prochains mois à la population helvétique les avantages du chemin de fer: en Suisse, un voyage en train nécessite quatre fois moins d’énergie et 20 fois moins de CO2 que sur la route. Les 199 locomotives Re 460 des CFF sont actuellement optimisées en matière d’énergie et économisent chaque année les besoins en énergie d’environ 3000 foyers suisse. En trafic marchandises également, le train contribue à la protection du climat. Le chemin de fer décharge en outre les routes suisses d’environ 25 000 camions par jour, et l’air suisse d’environ 1,3 millions de tonnes de CO2 par année.

Des photos de la locomotive CFF aux couleurs du climat sont disponibles sur le site www.cff.ch/photoOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. dès 17 heures.

CFF Cargo gagne des clients neutres en matière de climat. Depuis peu, CFF Cargo offre des transports avec compensation de CO2, grâce à une collaboration étroite avec la fondation à but non lucratif myclimate. La société saw de Widnau dans St. Galler Rheintal, a été le premier client à se décider pour un transport ferroviaire neutre pour le climat.

Depuis des années, le fabricant d’éléments de béton transporte ses produits par le rail. En 2008, saw a économisé 11 489 trajets en camion, soit 1023 tonnes de CO2. Cet engagement environnemental est complété par la décision de saw de compenser les émissions de CO2 provenant du transport de plus de 17 000 tonnes de ciment entre Zizers et Heerbrugg. L’organisation de protection du climat myclimate investit cette contribution dans des projets environnementaux.

Contenu complémentaire