Les mécaniciens de CFF Cargo conduisent aussi des trains de voyageurs.


Communiq

uniqué de presse, le 4 février 2009

La demande ne cesse de croître en trafic voyageurs


Les mécaniciens de CFF Cargo conduisent aussi des trains de voyageurs.

Les CFF font intervenir temporairement 25 mécaniciens de locomotives de CFF Cargo dans la conduite de trains voyageurs. Cette mesure est basée sur la demande croissante en trafic voyageurs où, depuis le changement d’horaire, 5,5% de trains-kilomètres supplémentaires sont effectués et sur le trafic des sports d’hiver pour lesquels 240 trains spéciaux sont organisés. Parallèlement, les CFF ont réduit leurs capacités de transport en trafic marchandises de transit en raison de la mauvaise conjoncture. L’échange de personnel de conduite des trains a déjà fait ses preuves lors de l’Euro 2008.

En trafic voyageurs, les CFF observent une hausse de la demande supérieure à la moyenne. Ils ont donc une nouvelle fois augmenté le nombre de trains-kilomètres, à savoir 5,5% de plus au dernier changement d’horaire. Cela exige plus de mécaniciens de locomotives, que les CFF continuent de former. Ainsi, ce sont quelque 140 mécaniciennes et mécaniciens qui termineront leur formation cette année. Pour compenser le besoin temporaire en personnel, les CFF font intervenir des mécaniciens de CFF Cargo dans la conduite de trains voyageurs.

Au cours des prochains mois, quelque 30 mécaniciens de CFF Cargo viendront renforcer leurs 2200 collègues du trafic voyageurs. Ils interviendront notamment pendant la période des sports d’hiver où 240 trains spéciaux à destination des stations de ski seront mis en route. Ce type d’échange a déjà fait ses preuves pendant l’Euro 2008. Actuellement, CFF Cargo a besoin de moins de mécaniciens de locomotives en raison de la mauvaise conjoncture en trafic marchandises de transit sur l’axe nord-sud et a, par conséquent, réduit les capacités de transport où cela était nécessaire.

Suivant le développement conjoncturel, l’intervention de plus de mécaniciens de CFF Cargo en trafic voyageurs est envisageable. L’échange de personnel à l’interne permet d’atténuer les effets conjoncturels de la crise. Les partenaires sociaux ont été informés de ces mesures et la Commission du personnel impliquée dans le processus.

Contenu complémentaire