Modernisation de la gare de Bussigny.

Le chantier d'amélioration de l'accès aux trains en gare de Bussigny entre dans une phase importante. Dès le 10 février, des engins de chantier seront mis en service, causant d'inévitables nuisances pour le voisinage. Des travaux de nuit auront lieu, en semaine, pour une durée totale de deux mois.

Les travaux en gare de Bussigny visent à accroître le confort et la sécurité des voyageurs. Ainsi, le quai central sera élargi, rehaussé et couvert par une nouvelle marquise. Un nouveau quai 1 sera construit, de même qu'un couvert pour l'arrêt de bus. Les travaux visent en outre à créer une nouvelle rampe d'accès au quai central et à rafraîchir le passage sous-voies. Enfin, le plan des voies sera modifié et les lignes de contact modernisées.

Les premiers travaux en gare de Bussigny ont commencé il y a un an. Dès le mardi 10 février 2009, le chantier entre dans une phase plus lourde. En effet, les contraintes liées à la sécurité et à la mauvaise qualité des terrains nécessitent l'engagement de nombreux engins de chantier. Des travaux de nuit auront aussi lieu et seront source de nuisances pour le voisinage; ils sont rendus nécessaires par la pose de palplanches en bordure de voie. Ces travaux ne sont possibles que durant la nuit, seule période où les lignes électriques et la voie peuvent être mises hors service.

La mise en place ainsi que la dépose de ces palplanches s'effectuera durant les nuits de semaine, du 23 février au 21 mars et du 29 avril au 30 mai.

Les CFF et les entreprises mandatées mettront tout en ouvre pour atténuer au maximum le bruit engendré par le chantier et remercient d'ores et déjà les riverains de la gare pour leur compréhension.

La gare de Bussigny, qui voit s'arrêter plus de 100 trains régionaux par jour, n'offre plus suffisamment de confort aux quelque 1600 voyageurs quotidiens. En effet, la largeur du quai n'est plus conforme aux dispositions de sécurité en vigueur, le passage sous-voies comprend certaines zones sombres, ce qui provoque un sentiment d'insécurité. Enfin, les personnes à mobilité limitée ainsi que les familles avec poussette rencontrent aujourd'hui des difficultés pour monter et descendre les escaliers.

Contenu complémentaire